Après huits défaites consécutives en compétitions officielles face à l’Espagne, les français stoppent la série, et avec la manière !

Voici le résumé du match.

Un match qui démarre difficilement pour la France, qui part dans ses travers.

Complètement TP dépendante, et derrière l’Espagne durant 2 quarts-temps, l’équipe a du mal à démarrer. Les Espagnols en profitent et font la course en tête. Heureusement, Tony, fidèle à sa forme du moment, enfile les paniers comme des perles, avec une réussite insolente. Il est comme d’habitue injouable, malgré toutes les « trap » placées par les Espagnols en défense. En terme de défense, la France s’en sort pas mal, mais les Espagnols profitent de moment de flottement pour placer du jeu « madrilène » avec de gros alley oop, Fernandez, Rodriguez ont de très bonnes jambes. Les français, eux, finissent à 0/8 à trois points, avec un Batum à 0 point. Le score est sans appel : France 20, Espagne 34.

En début de 3ème quart-temps, le match commence à s’emballer, et là, on est bien en finale avant l’heure. Les 3 points pleuvent de partout, et ce malgré des défenses toujours aussi serrées. Ajinca, Diaw, Parker répondent présents, mais surtout Diot, qui avec 2 trois points de suite, remet la France sur les bons rails. A la fin de ce troisième quart-temps, la France 43, l’Espagne 49.

Dans le quatrième quart-temps, la France remonte la pente et arrive à égalité avec l’Espagne ! Batum dans le money trouve enfin la mire et ramène la France à -2. Puis TP seul, prend la barre pour une égalité, puis +3. Et là, les choses s’emballent. Les équipes se rendent coup pour coup. La dernière minute est énorme, avec un dernier shoot espagnol qui part, tape le cercle … et rebond français. Prolongation, on repart pour 5 minutes malgré une grande fatigue des 2 équipes. 65 partout.

Une prolongation qui démarre par 2 points espagnols. 67 à 65. Et on reste sur ce score pendant 3 minutes. Ajinca ramène la France à 67 partout, puis Parker, avec des lancers, mène son équipe à +4, Diot met aussi un lancer. Plusieurs grosses phases défensives françaises amènent l’Espagne à tirer en forçant, et l’Espagne est à -3. Le dernier shoot est pour l’Espagne. A 45° côté gauche, derrière la ligne à 3pts, séquence avec Gasol en écran. Il reste 5 secondes, puis 4, puis 3 et… Gasol prend un shoot qui n’est pas dans son « jardin ». Le ballon quitte les mains et va taper le cercle… rebond français.

Ca y est, on peu souffler, aller boire un verre et refaire le match car … La France est en F.I.N.A.L.E. en éliminant le tenant du titre. Un super vendredi soir. En espérant un dimanche aussi fou !

A propos de l'auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.