Victoires à l’extérieur pour LABC Limoges qui ouvre son compteur et COB Calais qui engrange un précieux résultat, 1 carton pour DMBC Dunkerque, un hold-up à domicile pour RBF Reims et la feuille aussi pour RVBC LaRoche, tandis que le PABA fait l’Aix-ploit.

  • LEON TREGOR 72 – 75 LIMOGES

Dans une salle pleine comme un œuf, il n’a pas été facile de gagner en Bretagne. Jusque là rien de bien nouveau pour ceux qui connaissent la LF2…
Sur le site du LABC : « Limoges est allé chercher la gagne à la force de son collectif dans une salle difficile et en ayant cumulé un retard de onze points à la mi-temps (40-29). En deuxieme mi-temps, les filles n’ont rien lâché et le money time fut irrespirable … »
Le match commence sur les chapeaux de roue et côté limougeaud, Pope, Devaux et Recoura sont les plus en vue ; on atteint la fin du 1er quart dur le score de 20-17 avec Shayok qui s’illustre côté breton.
10 mn plus tard, malgré une bonne résistance de Limoges, le score enfle à 40-29.
Dès la reprise, Léon encaisse un 6-0 ; les locales font la course en tête mais on assiste à un chassé-croisé intense pour arriver à 58-53 à la 30e. La suite est du même tonneau au niveau de l’intensité : les équipes prennent l’avantage à tour de rôle. Pope donne l’avantage à son équipe, Kernevez réplique à Sinico, Devaux enfile de loin, 68-72 à 1’30 » de la fin, mais Shayok et Butard égalisent. Le télégramme nous raconte la fin : « Il restait 59 secondes à jouer. Les coachs prenaient leurs derniers temps morts, Franck Simon prenait l’option faute sur Recoura qui ne marquait qu’un lancer franc sur deux à 12 secondes du terme. Kernévez montait la balle en zone d’attaque et bénéficiait de deux lancers francs mais elle échouait dans ses tentatives et les deux derniers lancers de Recoura n’étaient qu’anecdotiques… »

Spectateurs : 850

LEON : Kernévez 7 ; Miguel 8 ; Butard 17 ; Shayok 15 ; Gresnerova 15 ; Matanga 10
LIMOGES : Melois 2 ; Marsac 7 ; Pope 11 ; Sinico 17 ; Devaux 12 ; Morel 3 ; Recoura 23.

pas de stat sur site FFBB

  • RBF 67 – 63 LE HAVRE

(14-22, 20-17, 14-15, 19-9)

Tout commençait mal pour les champenoises avec la sortie de Mezsaros sur blessure dès la 2e mn. Le duel annoncé contre Fall n’allait donc pas avoir lieu et les rémoises allaient subir la domination des visiteuses au rebond. Aida Fall et ses coéquipières prennent le dessus dès l’entame du match et se détachent pour un 14-22 à la 10e.
Malgré les bonnes intentions des Rémoises qui recollent à 19-22 (12e) les haut-normandes par Ousfar atteignent la 15e mn avec 9 longueurs d’avance (21-30). A la 18e, le collectif rémois (Jomby, Lesoudard Lithard) permet de revenir à un petit point (29-30), mais elles payent «cash » la domination havraise au rebond : mi-temps 34-39.
Dès la reprise, changement de programme, à Reims on serre la défense, on contre attaque et on score par Korpyaara – résultat 43-41, 23e. Laurent Chamu répond par un temps mort bénéfique puisque Mendès puis Ousfar redonnent l’avantage à leur équipe 47-54 (28e). Le dernier qt vu par Paris-Normandie : « À 48-54 à l’entame de l’ultime période, les Champenoises continuaient à rater des paniers faciles et à être médiocre sur la ligne de réparation (7/19). A 49-57 (34e), Korpyaara sonnait la révolte d’un panier primé puis « super Jomby » enflammait le public avec trois bonus d’affilée (64-61, 37e) ».
Gorjeu gère le money-time et Reims s’impose 67-63.

250 spectateurs

REIMS : Gorjeu 12, Jomby 20, Korpyaara 14, Lesoudard 14 , Lithard 5, Badiane 2.
APLEMONT LE HAVRE : Belleka 6, Mendes 10, Ousfar 18, Sigl 5, Fall 12 Tomasevic 12.

http://www.ffbb.com/_livestats/prod/pdf/lsg201713.pdf

  • ROCHE VENDEE 81 – 64 STRASBOURG

(28-13, 19-16, 18-18, 16-17)

11-4 dès la 5e mn, les locales s’imposent physiquement des 2 côtés du terrain et prennent le large ( Diop, Tayeau) pour atteindre la fin du 1er qt sur le score de 28-13 malgré Nsoki côté alsacien. Dans le 2e qt, la supériorité yonnaise continue de s’installer, à l’image de Diop dans la raquette et de nombreuses maladresses des visiteuses conduisent à un écart conséquent à la mi-temps 47-29.
Sous l’impulsion de leur capitaine Schmitt les strasbourgeoises réagissent à la sortie des vestiaires (49-37 23e) et durcissent enfin leur jeu. Les locales vont alors s’adapter pour conserver leur avance (65-47 30e). Dans l’ultime qt, comme dans le précédent, les visiteuses font jeu égal avec les vendéennes qui assurent une 3e victoire en 3 matches, une victoire logique, mais difficile concluent Ouest France et DNA.

500 spectateurs

LA ROCHE: Pavageau, Bouzenna 11, Mukoko 2, Ouerghi 8, Fournier 10, Duval 8, Kubatova 11, Tayeau 13, Diop 18
SIG: Pfister 3, Mauler 12, Nsoki 13, Dambach L 8, Voynet 15, Schmitt 13

pas de stat sur site FFBB

  • AIX 74 – 52 CHARNAY

(26-13, 13-15, 20-12, 15-10)

Les jeunes joueuses provençales tiennent leur match référence.
LA PROVENCE : « Un premier quart-temps solide où la nervosité adverse a fait les affaires des Aixoises sur la ligne des lancers-francs. Très vite, les locales prenaient le large sous l’impulsion d’une Bérengère Dinga Nbomi intenable (14 pts à la pause) qui marque son premier tir primé à 2 minutes de la fin du quart-temps (20-11). Derrière, elle enchaînait dans les dernières secondes pour enfoncer les filles de Bilel Kheder. L’écart montait alors à+13 sur deux lancers francs de Landry. Mangées à l’intérieur, les Bourguignonnes parvenaient à réduire la marque par Laurent. Mais le manque de réussite (2 sur 6 à trois points) plombait les statistiques. A la pause (39-28), Charnay accusait 11 points de retard.
La suite allait être un long calvaire pour les partenaires de Bertal. Un quart-temps cauchemardesque. L’écart montait jusqu’à + 23 sur un lay-up de Landry (55-32). Charnay n’y arrivait plus et la dernière période fut un long chemin de croix. Seules, Ducos, Bertal et Rajecka sortaient légèrement la tête de l’eau mais au final, la jeunesse aixoise décrochait sa première victoire à domicile 74-52. »

280 spectateurs

Aix : Dinga M’Bomi (18), Dubois (7), Bousbaa (14), Corre (12), Landry (9), Cuomo (4), Adjutor (4), M’Baye (6)
Charnay : Belleville ( 4), Legoupil (6), Joret (3), Ducos (C) (12), Laurent (3), Rajecka (10), Bertal (11), Diallo (3)

http://www.ffbb.com/_livestats/prod/pdf/lsg201913.pdf

  • DUNKERQUE 80 – 56 CFBB

(20-19, 36-27, 57-49)

Ou la ballade de Dace…
Dunkerque a lancé sa saison hier soir et laisse les jeunes filles du Centre Fédéral à 24 points derrière à l’issue du match. Malgré les 40 pts de Dace Pierre-Joseph, c’est bien une victoire collective qui s’est dessinée hier à Dunkerque, importante pour la suite de la saison. 7-0 dès la 3e mn, mais les parisiennes recollent au score 18-15 8e.
Le second quart temps est dominé par les dunkerquoises 33-21, 18e et on atteint la pause 36-27. A la reprise, les joueuses du Centre Fédéral qui n’ont pas rendu les armes et infligent un 0-11 aux filles de Sébastien Devos ; rien n’est acquis 44-37, 24e, puis 50-45 et enfin 57-49, 30e. A l’entame du dernier quart et durant toute la période, Dunkerque se rassure, par Pierre-Joseph, Taelor Karr et Clemence Urien. Une victoire encourageante se félicite Christian Devos l’entraineur des nordistes.

DMBC: Urien 4, Pierre Joseph 40, Viale 2, Durand 10, Karr 11, Faurez 2, Rozewick 2, Bal 9.
CENTRE FEDERAL: Lenglet 7, Limousin, Milapie 10, Clanet 3, Bankole 8, Blatrie 3, Ba 7, Bakabadio 3, Fagnez 2, Cirgue 13.

http://www.ffbb.com/_livestats/prod/pdf/lsg202013.pdf

  • PAU 56 – 62 CALAIS

(8-21, 16-19, 13-10, 19-12)

Si le hold-up eut lieu à Reims, il aurait pu en être de même à Pau. Les calaisiennes, mais aussi la maladresse des paloises en ont décidé autrement.
Calais entame la rencontre tambour battant, et Pau encaisse un 0-8 en 3mn. Il va même falloir attendre la 5e minute pour que Gueye ne déflore le tableau d’affichage (3-8). Le score est sans appel à la fin du 1er qt 8-21. Dans le 2e qt, Pau se reprend en défense et joue sur sa vitesse ; Dia et Boykin redonnent un peu de peps à leur équipe (22-27, 16e) mais Pau doit encaisser une nouvelle fois un trou d’air (22-40, 19e) et on atteint la pause sur le score de 24-40. Dès la reprise, Pau confirme ses bonnes intentions malgré la maladresse persistante 29-40 à la 24e, et défend mieux laissant son panier interdit aux calaisiennes pendant 4 mn. Mais Calais refait un nouveau break (33-48, 27e). A l’entame de l’ultime qt, Guye redonne de l’air (41-50 32e) – s’engage alors une folle course contre la montre et à la 38e seulement 4 points séparent désormais les 2 équipes (54-58). Restait à retrouver un peu d’adresse …

350 spectateurs
EBPLO : J. Borde (14), L. Boykin (4), A. Gueye (8), M. Brouca, M. Arfelis (2), V. Bosch (2), M. Dia (16), E. Vidal (cap 8), I. Bunel (2)

CALAIS : J. Fouasseau (12), Sissoko (4), O. Sbahi (3), M. Arnaud (14), D. Allen (2), M-B. Nbuyamba (8), T. Clarke (19)

http://www.ffbb.com/_livestats/prod/pdf/lsg202113.pdf

​BoB​

A propos de l'auteur

Fondateur du projet Parlons Basket. Grand passionné de Sport, et principalement de Basket. Supporte les New York Knicks et l'ASVEL Basket.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.