Il y a quelques semaines, les licences d’Alexia Plagnard et Mélanie Plust ont été suspendues jusqu’à nouvel ordre à cause de l’encadrement de la masse salariale par la FFBB suite à aux problèmes financiers du club. Grâce à l’intervention du CNOSF, les deux joueuses vont pouvoir rejouer pour le moment jusqu’à ce qu’un nouvel accord soit décidé. Elles peuvent jouer demain pour la 6ème journée contre Angers. 

 

Le communiqué officiel du club : 

Communiqué Officiel

« Les actions des dirigeants lyonnais pour pouvoir faire rejouer Alexia Plagnard et Mélanie Plustcommencent à porter leur fruits. Après avoir fourni des documents complémentaires à la FFBB qui n’ont pas suffi apparemment, c’est la demande de conciliation devant le CNOSF (Comité National Olympique et Sportif Français) qui débloque la situation provisoirement. En effet le CNOSF, à la demande du club, va désigner un conciliateur et l’a signifié aux deux parties. Cette saisine duCNOSF, de faites, suspend provisoirement pendant le temps de la procédure, la décision fédérale d’interdire aux deux joueuses lyonnaises de jouer. Conséquence donc immédiatement positive pourLyon BF, Alexia Plagnard et Mélanie Plust pourront être alignées dès dimanche contre Angers pour le compte de la J6 de LFB. Et tant que l’action de conciliation ne sera pas terminée, elles pourront continuer à participer aux rencontres de leur équipe. C’est donc avec un grand soulagement que nos deux joueuses et le staff lyonnais ont appris cette bonne nouvelle. Mais rien n’est gagné et ça les dirigeants lyonnais le savent bien. Et à l’image de leur équipe, ils vont bien évidemment continuer à travailler dur, ne rien lâcher et persévérer dans la quête de partenaires supplémentaires pour étayer un dossier qu’ils veulent enfin voir être conforme en tout point. »

 

 

A propos de l'auteur

Rédactrice basket féminin. Fan de Tony Parker, Edwige Lawson ou encore Sandrine Gruda. Veut devenir journaliste sportive. Optimiste avant tout. #Basketballneverstops

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.