Nouvelle saison NBA, nouveaux espoirs, nouveaux rêves et surtout de nouveaux joueurs. Alors qui seront les joueurs qui changeront de statut au sein de leur franchise et exploseront cette saison ?
 
  • Charlotte Bobcats : Bismack Biyombo

Révélé par le Baloncesto Fuenlabrada (1ère division espagnole) lorsqu’il avait 18 ans, ce pivot congolais avait ensuite pris part au Nike Hoop Summit, match qui oppose les meilleurs jeunes américains aux meilleurs jeunes joueurs du reste du monde, et réalise un triple double mémorable avec 12pts, 11 rebonds et 10 contres ce qui lui permit de battre le record de contres détenu par un certain Kevin Garnett. Drafté en 7ème position par les Kings, il a été immédiatement échangé aux Bobcats et réalise une saison rookie correcte avec 5,2 points, 6 rebonds et 1,8 contres de moyenne en 22 minutes.

La saison dernière

Sa deuxième saison en NBA ressemble à la première mais il s’est renforcé en défense. Il a tout au long montré que c’était un bon défenseur. Après avoir commencé comme remplaçant de Byron Mullens, il gagne des points et terminera pivot titulaire de l’équipe, terminant ainsi meilleur rebondeur de l’équipe à 14 reprises après le All-Star Game. Il terminera la saison avec 5 points, 7,3 rebonds et 1,8 contres en 27 minutes !

Son rôle dans l’équipe cette saison

Cette saison sera plus compliqué pour ce pivot congolais qui peut également jouer ailier fort puisque Cody Zeller, dernier des 3 frères pivots Zeller vient d’être drafté par Charlotte. Les Bobcats enregistrent aussi l’arrivée de l’excellent pivot surnommé Big Al, Al Jefferson qui sera sans doute le nouveau pivot titulaire de l’équipe. Néanmoins, B-Smack pourrait être l’ailier fort des Bobcats puisque seuls Josh McRoberts et Cody Zeller justement. Il ne fera probablement une saison où il scorera plus de 10 points mais il réalisera sans doute une excellente saison sur le plan défensif – comme le témoigne les matchs de pré-saison où les Bobcats encaissent moins de 90 points par match et surtout un match où Biyombo prend 21 rebonds -, une saison où il tournerai à 7 points, 10 rebonds et 2 contres peut être envisageable pour ce congolais de 21 ans !

  • Chicago Bulls : Jimmy Butler

Grand, athlétique, efficace, adroit et polyvalent, cet arrière qui peut jouer ailier drafté en 30ème position par les Bulls en 2011 est très attendu par les fans des Bulls pour son association plus que prometteuse avec Derrick Rose. Mais ses débuts n’étaient pas aussi faciles, remplaçant de Luol Deng et de Richard Hamilton, il obtient très peu de temps de jeu (8 minutes par match seulement). Il profite de la NBA Summer League pour montrer son talent et réalise une excellente campagne avec 20,8 points, 6,5 rebonds et 2 passes par match.

Grand, athlétique, efficace, adroit et polyvalent, cet arrière qui peut jouer ailier drafté en 30ème position par les Bulls en 2011 est très attendu par les fans des Bulls pour son association plus que prometteuse avec Derrick Rose. Mais ses débuts n’étaient pas aussi faciles, remplaçant de Luol Deng et de Richard Hamilton, il obtient très peu de temps de jeu (8 minutes par match seulement). Il profite de la NBA Summer League pour montrer son talent et réalise une excellente campagne avec 20,8 points, 6,5 rebonds et 2 passes par match.

La saison dernière

Il profite de cette Summer League pour gagner des points auprès de coach Thibodeau mais aussi de la blessure de Luol Deng, lui permettant d’obtenir ses premières titularisations. Bon en début de saison, il évolue énormément après le All-Star Game avec une moyenne de 11 pts, 5 rbs et 1,5int et surtout en playoffs avec 13,3 pts, 5,2rbs, 2,7pad de moyenne. Il finira la saison avec 8,6 points, 4 rebonds et 1,4 passes en 22 minutes.

Son rôle dans l’équipe cette saison

Alors que la prolongation de Luol Deng s’éternise, Jimmy Butler est peut être son remplaçant désigné. Excellent défenseur et bon rebondeur, ce joueur qui a vécu une enfance très difficile reste très humble, motivé et irréprochable, une qualité rare. Sa polyvalence sur les postes 2 et 3, son état d’esprit et son talent feront qu’il sera un des joueurs à surveiller du côté des Bulls avec Derrick Rose. Il peut parfaitement terminer la saison à 14 points, 7 rebonds, 2 passes et 1,5 interceptions.

  • Cleveland Cavaliers : Tristan Thompson

Choisi en 4ème position de la Draft 2011 par les Cavaliers de Cleveland, cet ailier-fort canadien de 2.06m pour 103 kg arrivait, en compagnie de Kyrie Irving, drafté en 1ère position, dans une équipe des Cavaliers très faible où la star était Antawn Jamison, alors âgé de 35 ans. La première saison sera très dure pour lui et son équipe qui termine 13ème de la Conférence Ouest avec seulement 21 victoires pour 45 défaites (66 matchs au lieu de 82 en raison du lock-out). Néanmoins, Tristan Thomspon fit une saison rookie acceptable avec 8.5 points, 6.5 rebonds et 1 contre de moyenne en 23.1 minutes, ce qui lui a valu une place dans la NBA’s All-Rookie Secon Team.

La saison dernière

Le canadien entamait donc sa 2ème saison en NBA où petit à petit il gagnait du temps de jeu dans un effectif miné par les blessures. Durant cette saison, Cleveland commence a se fonder un collectif jeune et athlétique, mais elles enchaînent tout de mêmes les défaites et fera même pire que la saison d’avant avec seulement 24 victoires pour 58 défaites (29.3% de victoires).  Thomspon profite de la blessure d’Anderson Varejão pour occuper une place de titulaire, il jouera même plusieurs matchs en tant que pivot de l’équipe. Sa deuxième saison est dans la lignée de la première mais il obtient de meilleures statistiques : 11.7 points, 9.4 rebonds, 1.3 passes, 0.9 contres et 0.7 interceptions en 31 minutes !

Son rôle dans l’équipe cette saison

Cette saison, les Cavaliers se sont audacieusement renforcés avec le pivot Andrew Bynum et ont drafté en 1ère position un autre ailier-fort, canadien lui aussi, Anthony Bennett. Cette saison sera un peu plus compliquée pour le natif de Toronto puisque 9 joueurs de l’équipe peuvent jouer sur les ailes (Bennett, Gee, Clark, CJ Miles, Zeller, Karasev, Felix, Varejão et Lee). Du coup, il devra se battre pour garder sa place de titulaire ! Une saison à 15 points, 10 rebonds et 1.5 contres par matchs en 30 minutes semble tout à fait possible pour ce joueur adroit (47.1% aux tirs en carrière) et athlétique qui vient de changer de main pour son shoot !

A propos de l'auteur

Jeune lycéen basé à Toulouse fan des Denver Nuggets et des LA Clippers, un brin nostalgique de son voyage à Los Angeles. Rédacteur NBA et gérant du compte francophone des Nuggets (@NuggetsFR).

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.