Le 1er duel de la soirée opposait deux clubs français : le PL recevait l’ASVEL. Ces deux formations vivent un début de championnat très difficile et la scène européenne doit servir de bouffée d’oxygène. Mais une seule équipe va profiter de cette compétition, pour regagner de la confiance et de la sérénité : c’est les joueurs de Greg Beugnot et plutôt de belle manière (83-65). Une victoire nette et logique, la 1ère en Eurocoupe. Pour Villeurbanne, avec cette défaite, le bilan est équilibré (2 victoires/2 défaites).

Pour nos autres clubs français engagés, Châlon se déplaçait sur le parquet de Bilbao. La ferveur du public a été un atout indéniable pour les locaux, qui ont dominés dans trois domaines : la réussite à 2 pts (58.1% pour les espagnoles contre 41.2%) aux lancers-francs (23/31 contre 15/22) et sur les rebonds (40 contre 27). Malgré tout, perdre de 10 pts à Bilbao est encourageant pour la suite de cette compétition européenne.

Le BCM se déplaçait en terres allemandes : l’Alba Berlin de David Logan. La partie est équilibrée jusqu’à la fin de 3ème quart temps (50-44). Seulement dans ce dernier acte, Berlin aura l’adresse nécessaire pour faire une toute petite différence, mais celle-ci sera définitive (70-59). La maladresse aux tirs de Gravelines (31.5%) ne leur aura pas permis de rester au contact jusqu’au bout, ce qui est dommage car la victoire aurait pu être là.

Pour conclure cette journée, Le Mans était la dernière équipe sur le front et allait rencontré une équipe allemande : les Artland Dragons. Cette opposition face à un adversaire méconnu sur la scène européenne, pouvait s’avérer être un déplacement périlleux. Mais dès l’entame de match, le MSB récite son basket et mène logiquement à la fin du 1er quart temps (14-32). Cet écart fait dès le départ va rester jusqu’au bout, grâce une nouvelle fois à son meneur de jeu : Dashaun Wood (19 pts, 5/11 à 3 pts et 6 PD). Les hommes de JD Jackson peuvent être satisfait de ce début de campagne européenne (3 victoires/1 défaite).

A propos de l'auteur

Rédacteur Pro A, Pro B, NBA et autres.
Fan du PB86 en Pro B et des Spurs en NBA. Admirateur du jeu mis en place par le coach : Greg Popovich. Je suis entraîneur de basket-ball et je souhaite le devenir au plus haut niveau.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.