Selon le journal L’indépendant, les recrues arrivent au compte-gouttes mais l’effectif de Perpignan commence à prendre forme. Dernière joueuse de la saison passée sous contrat avec le Perpignan Basket, l’ailière internationale Pauline Lo va bientôt pouvoir s’entrainer avec Margaux Okou, poste 3 ou 4 d’1,85 m arrivée mardi en provenance de Nice (LFB).  Laurie Datchy, arrière d’1,73 m qui évoluait à Tarbes (LFB) la saison dernière, est arrivée à Perpignan hier et devrait s’engager rapidement avec le club catalan. Des contacts, a priori très avancés, existent également avec Fabienne Constant (27 ans), pivot d’1,88 m et coéquipière de Margaux Okou à Nice la saison dernière.

Une 4e recrue est attendue, peut-être dès ce week-end. Les anciennes perpignanaises Elodie Bertal et Fatou Dieng sont sur le retour. La poste 4 (Bertal) est arrivée à Perpignan hier en provenance de Montpellier où elle résidait alors que la meneuse sénégalaise, qui a disputé le championnat d’Afrique cet été, est attendue demain matin à l’aéroport de Barcelone en provenance du Sénégal. François Gomez devrait ainsi pouvoir s’appuyer sur un groupe de sept joueuses dès ce week-end.

Reste le cas des joueuses de moins de 23 ans pour compléter l’effectif : le club du Roussillon essaie de récupérer 3 jeunes* qui ont signé une convention de trois ans avec la formation roussillonnaise la saison dernière – la Fédération devra trancher. *(Ophélie Bonneau et Catarina Désir, parties au Hainaut et Coralie Calvados, à Angers).

Pour l’entraineur François Gomez, le temps presse, mais il annonce sur sa page Facebook : « La FFBB nous offre une semaine de plus avant de réintégrer le championnat de Ligue 2. Par conséquent, nous débuterons la saison à domicile le 23 novembre contre Strasbourg. »

Du côté des clubs, on commence à réagir. LEON TREGOR est le premier à s’exprimer. Dans Le Telegramme, aujourd’hui le Co-Président Marcel Tanné  dénonce : « Une réintégration totalement injustifiée et appelle au boycott. ». Même son de cloche un peu plus au sud, dans les Pyrénées, ou dans le programme de présentation du prochain match des Mourenxoises contre Limoges on s’exprime sans langue de bois :

http://www.ebplo-feminines.com/jdownloads/Programme%20de%20match/ebplo-limoges.pdf

Qui rejoindra ce mouvement d’humeur ? On peut penser sans trahir un grand secret que ça discute entre les clubs le LF2 et qu’une majorité des présidents de L2, est pour un boycott de Perpignan. Ce n’est pour l’instant qu’une idée, mais elle fait son chemin….

                                                                                     BoB

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.