Vous n’êtes pas sans savoir, si vous avez un tant soit peu suivi la NBA depuis le 29 Octobre dernier, que le premier choix de la Draft 2013, soit Anthony Bennett, à l’heure où j’écris cet article, réalise le pire départ de l’histoire pour un « 1st Pick ».

En effet, ses statistiques parlent clairement pour lui. Il tourne actuellement à 2.6 rebonds et 0.7 points par match, avec une moyenne de 4.8% de tirs … réussis. Le tout en 10.9minutes. De plus, il n’a mis qu’un seul panier depuis le premier match face aux Nets. Autant dire que l’histoire semble tourner au cauchemar en ce début de saison pour l’équipe de l’Ohio, et pour ce jeune homme n’ayant peut-être pas les épaules assez larges (au sens figuré) pour assumer de telles responsabilités.

Capture

Ses stats au shoot pour en ce début de saison…

Il s’est récemment exprimé sur son début de saison, et sur sa volonté de se retirer des réseaux sociaux afin de prendre du recul :

« Quand vous êtes un premier choix de draft, évidemment, les attentes sont grandes. Mais dans cette situation, je n’ai pas à être efficace tout de suite. Il y a d’autres jeunes joueurs de talent à ma position (ndlr : Tristan Thompson voire même Earl Clark lorsque celui-ci est mis en poste 4) qui peuvent m’aider. Je suis là pour apprendre et j’espère pouvoir prouver de quoi je suis capable plus tard dans la saison. »

« J’ignore toutes les critiques. Je suis concentré uniquement sur l’équipe. J’ai pris la meilleure décision possible en me coupant du monde des réseaux sociaux. Twitter ? Je l’ai supprimé de mon téléphone. » 

Anthony Bennett perçera-t-il un jour ? Le rythme des Cavs en ce début de saison est-il vraiment fait pour lui ? Afin d’évaluer le vrai potentiel de ce joueur non sans talent, on attendra d’abord qu’il retrouve sa forme optimale (ce qui passera par une perte de poids) et qu’il soit totalement rétabli de ses récentes blessures aux épaules. « Wait’n’See » comme dirait l’autre.

Source : USA Today

A propos de l'auteur

Fervent supporter des Clippers depuis 2012. Plus connu en tant que ClippersFR sur Twitter.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.