Quatre jours, à peine, après la reprise de la saison universitaire, le calendrier NCAA nous offrait cette nuit un «double header» des plus attendu de l’année pour le Champions Classic. Quatre des cinq premières équipes du Top 25 NCAA s’affrontaient hier soir.

En guise de mise en bouche les Spartans de Michigan State (2), et son collectif bien rodé, recevaient les Wildcats du Kentucky (1) et son bataillon de freshmen. Puis le prodige de Kansas (5), Andrew Wiggins passait son premier test face à la redoutable équipe de Duke (4) de Jabari Parker.

  • Michigan State (2) 78 – 74 Kentucky (1)

Dans un match contrôlé de bout en bout, l’expérience et le collectif des Spartans ont parlés face à la fougue et le talent des Wildcats.

Michigan State démarre la rencontre sur les chapeaux de roues (10-0 en 3 minutes), avec une agressivité défensive (13 interceptions sur le match) asphyxiant Kentucky qui perd beaucoup de ballons (17 au total) et donne des points faciles en transition aux Spartans.

Dans le sillage de leur star Julius Randle (27 pts, 13 rbds, mais 8 bps), les Wildcats tentent d’augmenter leur intensité dans le jeu grâce à leurs qualités athlétiques. Ce dernier n’est pas assez entouré pour pouvoir repasser devant au score, seul James Young  (19 pts) tente de contribuer au retour de UK. Seulement en face, le backcourt des Spartans, Keith Appling proche du triple-double (22 pts 8 rbds, 8 pds & 4 int.) et Gary Harris (20 pts & 3 int.), sont intenables et renvoient les frères Harrisson à leurs cours de 1ère année.

Kentucky n’a jamais été en mesure de passer devant Michigan State, bien que Julius Randle ait essayé de rameuter les troupes dans la bataille avec son énergie débordante. Mais les erreurs des jeunes Wildcats ne pouvaient pas faire douter hier soir la machine déjà bien huilée des Spartans qui ont su gérer le retour de Kentucky dans les possessions importantes. Il ne fait aucun doute que ces deux équipes se retrouveront sûrement en mars prochain, les hommes de John Calipari auront un peu plus d’expérience, et l’issue du match pourrait ne pas être la même la prochaine fois.

Le résumé en images :

La Box-score :

Capture

  • Kansas (5) 94 – 83 Duke (4)

À l’image du premier match les deux équipes nous ont offert un magnifique spectacle, et un mano à mano des plus indécis ! Kansas et Duke se sont rendus coups pour coups pendant 38 minutes, laissant place à du jeu rapide mais aussi de belles séquences collectives de part et d’autre et des deux côtés du terrain. Les Blue Devils, sous l’impulsion de Jabari Parker, virent en tête à la pause mais de deux petits points seulement. Côté Jayhawks c’est l’ailier Perry Ellis (24 pts & 7 rbds) qui tient son équipe, bien aidé par F. Mason & W. Selden Jr (15 points tous les deux).

Mais c’est Kansas qui trouve les ressources nécessaires pour aller décrocher la victoire en toute fin de match grâce à une défense plus solide, et des paniers précieux d’Andrew Wiggins. Il faudra compter sur ces deux challengers, que sont Duke et Kansas, en mars prochain aussi pour venir jouer les troubles fêtes.

À chacun sa mi-temps ! C’est un peu ce qu’il faut retirer de la confrontation entre 2 des plus gros prospects de la prochaine draft (peut-être même des dix dernières années). Jabari Parker (27 pts, 9 rbds, 3 int. & 1 blk) du côté de Duke a rayonné de sa classe pendant la première mi-temps portant Duke à lui tout seul, devant un Andrew Wiggins (22 pts, 10 rbds, 2 pds & 1 blk) qui a dû ronger son frein sur le banc de Kansas à cause des fautes, pour attendre finalement son heure en fin de 2ème période.

L’histoire retiendra peut-être ce dunk à deux mains en contre-attaque d’Andrew Wiggins, provoquant la 5ème faute de Jabari Parker à 1 minute et 10 secondes de la fin pour donner le premier mini break du match aux Jayhawks. Mais il est impossible de départager les deux prodiges sur ce match, tant le niveau de jeu proposé fût admirable.

Ces deux-là n’ont pas fini de se croiser, et leur affrontement de cette nuit promet encore des beaux duels à l’horizon.

Le match en images :

La performance de Jabari Parker (27 pts) :

La Box-score :

Capture

  • Les autres résultats de la nuit :

Hofstra 69 – 97 Louisville (3)

South Carolina State 59 – 93 Michigan (7)

Utah Valley 40 – 93 Oklahoma State (8)

Fordham 74 – 89 Syracuse (9)

Ohio 69 – 79 Ohio State (10)

Florida (11) 53 – 59 Wisconsin (20)

VCU (14) 59 – 56 Virginia (25)

Grambling State 71 – 114 Marquette (17)

South Carolina 64 – 66 Baylor (23) 

Oakland 60 – 91 UCLA (24)

A propos de l'auteur

Idolâtre Kobe Bryant même dans le Colorado. Padawan de Jason Kidd et Penny Hardaway à sa grande époque.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.