Nouvelle saison NBA, nouveaux espoirs, nouveaux rêves et surtout de nouveaux joueurs. Alors qui seront les joueurs qui changeront de statut au sein de leur franchise et exploseront cette saison ?

Los Angeles Clippers : DeAndre Jordan

Drafté en 35ème position par les Clippers en 2008, DeAndre Jordan est un pivot de 2m11 au style de jeu spectaculaire, excellent dunkeur et défenseur. C’est dès sa 3ème saison au sein de la franchise californienne qu’il commence à devenir le pivot titulaire de cette équipe, puis-qu’auparavant, il avait un rôle de remplaçant et jouait en moyenne une quinzaine de minutes par match.

Sa saison dernière

Désormais placé comme titulaire incontestable des Clippers dans la raquette avec Blake Griffin, il aura joué 82 matchs et 25 minutes en moyenne. Il réalise de bonnes performances dans l’ombre du duo spectaculaire Paul-Griffin et réalise même quelques actions d’anthologie comme cet énorme dunk sur Brandon Knight contre les Pistons. Il termine la saison avec des moyennes de 8.8 points, 7.2 rebonds, 1.4 contres et surtout une adresse aux shoots de 64.3%, ce qui a fait de lui le joueur le plus adroit de la ligue cette saison.

Son rôle dans l’équipe cette saison

L’arrivée de Doc Rivers sur le banc des Clippers va être un tournant décisif pour DeAndre Jordan. En effet, le célèbre coach a annoncé vouloir faire du trio « Paul-Griffin-Jordan » une force comme le pourrait être d’autres grands trios comme « Wade-James-Bosh » ou « Parker-Ginobili-Duncan ». Doc Rivers veut faire du natif de Houston une machine défensive, et pour l’instant cela paye – malgré des débuts assez difficiles – puisque le pivot compile des moyennes de 10 points, 13.2 rebonds, 2 contres et 1.2 interceptions (au 23/11/13). Il est clairement en lice pour le poste de joueur défensif de l’année, où même de Most Improved Player !

Los Angeles Lakers : Jordan Hill

Ailier fort de 2m08, Jordan Hill a été drafté en 2009 par les Knicks en 8ème position. Au fil des années, il n’aura jamais vraiment confirmé les espoirs placés en lui, ne jouant peu et surtout moyen. Arrivé chez les Lakers en 2011 après 3 années mitigées du côté des Rockets, il ne parviendra pas à obtenir suffisamment de temps de jeu et de confiance de la part D’Antoni (seulement 36 matchs en 2 ans pour 2 titularisations) qui le laisse chauffer le fond du banc de l’équipe de la cité des Anges.

Sa saison dernière

Cela aura été une saison difficile pour Jordan Hill tout comme pour les Lakers, annoncés comme l’un des favoris au titre, il feront une saison très moyenne (45-37) et seront humiliés en playoffs dès le premier tour par les Spurs (sweep 4-0). Décidément, la patte Mike D’Antoni ne porte pas ses fruits à Los Angeles, Jordan Hill ne jouera que 29 matchs, ne sera titularisé qu’à une seule reprise. Il n’a droit qu’à 15 minutes par match et obtient des moyennes de 6.7 points et 5.7 rebonds par match. Peu utilisé et barré par les World Peace, Howard et Gasol, la saison de Jordan Hill ne restera pas dans les annales du basket.

Son rôle dans l’équipe cette saison

La franchise californienne connaît un tout autre visage aujourd’hui : Metta World Peace et Dwight Howard sont partis, ils ont étés remplacés par des joueurs qui jouaient les seconds couteaux dans leur ancienne équipe à savoir Chris Kaman, Nick Young ou encore Xavier Henry. Sans Kobe Bryant, blessé pour plusieurs mois, les Lakers affichent globalement une triste mine… Mais pour Jordan Hill, une véritable occasion se rapproche : avoir plus de temps de jeu et même pourquoi pas, obtenir une place de titulaire ! Après s’être distingué en pré-saison, Hill révèle peu à peu son talent en NBA, en faisant preuve de combativité et d’efforts, après 12 matchs, ses statistiques sont de 10.4 points et 8.4 rebonds à une excellente adresse aux shoots de 62% en 20 minutes de jeu par match ! A 26 ans, il semble enfin avoir trouvé un « sens » à sa carrière, espérons qu’il continue ainsi.

Oklahoma City Thunder : Reggie Jackson

Est-ce enfin la bonne saison pour ce meneur d’1m91 de 23 ans du côté du Thunder ? Drafté par cette même équipe en 24ème position en 2011, il a peiné à s’imposer au sein du talentueux roster du Thunder composé d’All-Star comme Westbrook ou Durant, passant 2 saisons assez délicates (13 minutes de jeu et 4.5 points de moyenne sur les 2 saisons). Mais cette saison, Reggie Jackson semble bien vouloir dévoiler tout son talent pour pourquoi pas devenir un sixième homme complet aux postes 1 et 2.

Sa saison dernière

Dans sa deuxième saison en NBA, Reggie Jackson a joué 70 matchs, tous en débutant sur le banc, mais il obtient un temps de jeu et une confiance plus importante que la saison précédente. Mais il avait un rôle assez moindre dans l’équipe où les postes 1 et 2 étaient occupés par Westbrook, Martin, Sefolosha voire même Durant. Il termine la saison avec des statistiques de 5.3 points, 2.4 rebonds et 1.7 passes en 14.2 minutes de jeu.

Son rôle dans l’équipe cette saison

Kevin Martin parti, Reggie Jackson a clairement une opportunité à saisir dans cette franchise, il sera en concurrence directe avec Sefolosha au poste 2 et assurera la mène en sortie de banc. De plus, la blessure de Russell Westbrook en début de saison lui a permis d’obtenir un temps de jeu assez conséquent au poste 1. On pourrait même décaler Westbrook en 2, placer Jackson à la mène et former un trio offensif très athlétique avec Kevin Durant en 3. Pour l’instant, il compile des moyennes de 9.7 points, 4 passes, 4.1 rebonds et 1.1 interceptions en 23 minutes, ce qui est une bonne progression par rapport à sa saison dernière !

A propos de l'auteur

Jeune lycéen basé à Toulouse fan des Denver Nuggets et des LA Clippers, un brin nostalgique de son voyage à Los Angeles. Rédacteur NBA et gérant du compte francophone des Nuggets (@NuggetsFR).

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.