Encore une action de grande classe de la part du meneur de Golden State cette nuit face à Oklahoma.

Malgré la défaite (113 à 112 après prolongations), Stephen Curry pourra se venter d’avoir casser le dos, le cou et les jambes du grand pivot espagnol…

A propos de l'auteur

Fondateur du projet Parlons Basket.
Grand passionné de Sport, et principalement de Basket. Supporte les New York Knicks et l’ASVEL Basket.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.