Arrivé à Nanterre lors de l’intersaison mais très vite éloigné des parquets à cause des blessures, l’arrière américano-italien Kevin Lisch a accepté de répondre à nos questions !

Parlons Basket: Pour commencer, peux-tu te présenter à nos internautes?

Kevin Lisch:  Je m’appelle Kevin Lisch, je viens de l’Illinois aux États-Unis et c’est ma première année en France.

PB: Comment as-tu découvert le basketball?

KL: J’ai commencé à jouer quand j’étais tout petit, c’est mon père qui m’a lancé dedans et j’ai toujours continué à progresser .

PB: Peux-tu expliquer ton parcours? De jeune à maintenant?

KL: J’ai commencé à jouer quand j’avais 7 ou 8 ans. J’ai joué en Grade School (école primaire), en High School (collège) et après je suis allé au College (lycée) et ensuite à l’université de St Louis pendant 4 ans. Après tout cela, je suis allé en Australie pour 4 ans aussi, ensuite je suis allé à Porto Rico où j’ai joué une seule saison et maintenant me voilà en France.

Kevin Lisch sous les couleurs de son ancien club australien, les Perth Wildcats (Crédit photo: Zimbio)

PB: Que penses-tu du championnat français?

KL: C’est un très bon championnat, je n’ai été en mesure de jouer que la pré-saison juste avant ma blessure donc je n’ai pas joué en saison régulière, j’ai juste regardé. C’est du très bon basketball, une très bonne ligue et athlétique.

PB: Que penses-tu du début de saison de la JSF Nanterre?

KL: Je pense c’est un très bon début, je pense que la plupart des personnes pensaient qu’on ne gagnerait aucuns matchs d’Euroleague et maintenant on a une chance d’aller au Top 16, ce qui est vraiment bien. En Pro A aussi on a eu un très bon début et c’est important de continuer ainsi et d’être toujours plus fort.

PB: Comment trouves-tu le staff de Nanterre et de l’équipe?

KL: Les coachs, l’administration, l’équipe… c’est une très bonne organisation comme une vraie famille. C’est vraiment génial d’en faire partie. Même si je n’ai pas pu jouer encore le moindre match, j’ai senti que c’était comme une famille et on prend beaucoup de plaisir.

PB: Jouer avec ton beau-frère, que dire de ça ?

KL: Je suis évidemment très excité par ça mais nous avons pas encore eu vraiment l’occasion de jouer ensemble à cause de ma blessure… Du coup j’espère revenir vite sur les parquets.

PB: Par quel joueur de Nanterre es-tu le plus impressionné?

KL: C’est très dur à dire, je pense que la bonne  chose dans notre équipe c’est qu’on ne sait jamais à chaque fois qui va faire un gros match, qui va beaucoup marquer, ou prendre des rebonds. Un soir ça peut être un joueur, un autre soir ça peut être un autre gars donc je pense que c’est une bonne chose pour notre équipe, elle ne repose pas sur un joueur mais sur le collectif.

PB: Que penses-tu du match de vendredi face à Barcelone? Ce n’est pas trop dur d’être là mais de ne pas pouvoir aider tes partenaires?

KL: Si, c’est difficile tu sais, mais j’essaye d’aider mes coéquipiers par d’autre moyens que sur le terrain. Je suis pressé de pouvoir être de retour pour jouer.

PB: La JSF peut-elle se qualifier au Top 16 d’Euroleague?

KL: Je pense que les chances sont vraiment bonnes, si nous gagnons encore un match c’est presque certain d’aller au Top 16 et ce serait bien pour nous de gagner un autre match, car on ne dépendra plus d’un match perdu par une autre équipe. Mais en tout cas je pense que nos chances de se qualifier pour le Top 16 sont très bonnes.

PB: Quand penses-tu être de retour pour jouer? Comment tu sens-tu physiquement?

KL: Je vais bien, je travaille dur mais je ne peux pas vraiment dire une date. Cependant je fais tout ce que je peux pour revenir le plus vite possible.

PB: Maintenant que tu as le passeport italien, aimerais-tu jouer avec l’équipe nationale?

KL: Je pense qu’à chaque fois que tu peux jouer avec une équipe nationale,  c’est une grande chance, c’est une expérience extraordinaire de jouer les Jeux Olympiques ou un championnat du monde. Mais pour l’instant ma concentration est sur le court terme, pouvoir être de retour et jouer.

View image on Twitter

Kevin Lisch dévoile fièrement son passeport italien (Crédit photo: Sportando)

L’équipe Parlons Basket remercie chaleureusement Kevin Lish pour avoir pris le temps de répondre à nos questions !

A propos de l'auteur

Grand fan de basket en général. Rédacteur polyvalent. Supporter des Bulls de Chicago et des genoux de Derrick Rose pour la NBA et du Paris Levallois en France tout en ayant un petit penchant pour l'ASVEL.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.