L’entraîneur de Charnay ayant proposé à son homologue alsacien d’avancer à ce soir leur match du 4 janvier, les bourguignonnes se déplacent ce soir (20h) sur le parquet de la SIG.

Engluées au fond du classement avec seulement deux succès, les Charnaysiennes se sont jusqu’à présent inclinées à six reprises en six déplacements. Dans le JSL, Bilel Kheder se veut confiant : «Aucune autre équipe n’a autant évolué à l’extérieur que nous … Servons-nous de l’expérience acquise sur les précédents matches pour gagner celui-là.»

Côté SIG, la défaite à Chartres à peine digérée, les Illkirchoises enchaînent à la maison devant Charnay ce soir, puis Calais samedi. Le match de ce soir, s’il apparait largement à la portée des locales, a son importance. Dans la série en cours (Pau, Chartres, Charnay, Calais), c’est, sur le papier, le plus abordable. Dans la série à venir (Charnay, Calais, Centre Fédéral, Limoges), c’est la première des trois rencontres contre des équipes de bas de tableau – sauf Calais, ce qui fait dire à Philippe Breitenbucher dans les DNA : «Perdre à l’extérieur contre Chartres, ce n’est pas grave. L’important, maintenant, c’est de gagner à domicile et de faire barrage aux équipes du bas de tableau. Il faut qu’on gagne deux des trois matches à venir (Charnay, Calais, Centre Fédéral) pour passer Noël au chaud ».

Céline Schmitt, la meilleure marqueuse du championnat, et ses coéquipères de la SIG accueillent Charnay en match avancé.

Céline Schmitt, la meilleure marqueuse du championnat, et ses coéquipères de la SIG accueillent Charnay en match avancé – Crédit photo : DNA

Invaincue à domicile, la SIG part archi-favorite contre une équipe de Charnay, jeune promue en Ligue 2, qui malgré un calendrier défavorable, n’a jamais fait de mauvais matches. L’entraineur alsacien, qui s’attend à un match compliqué, analyse : « Elles ont un bon collectif mais leur point faible, c’est leur manque de physique sur la durée». L’objectif pour la SIG est donc bien d’assurer la victoire qui passera par la vitesse et l’explosivité de l’équipe et son secteur intérieur efficace. A l’image de Céline Schmitt, meilleure marqueuse de LF2 avec 19 points de moyenne et 20,9 d’évaluation !

 A noter l’excellente initiative de promotion du basket féminin : entrée gratuite sur présentation du billet SIG – Limoges (ProA) d’hier soir.

 

BoB.

 

A propos de l'auteur

Rédactrice basket féminin. Fan de Tony Parker, Edwige Lawson ou encore Sandrine Gruda. Veut devenir journaliste sportive. Optimiste avant tout. #Basketballneverstops

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.