Selon le Parisien, le match de samedi dernier entre le Paris-Levallois et le BCM Gravelines-Dunkerque arrêté à 7 secondes et 9 dixièmes, à cause d’une bagarre générale entre les deux équipes, devra bel et bien être terminé. Les clubs auraient reçu un courriel de la part de la commission sportive de la Ligue leur donnant cette information.

Les clubs ont dix jours pour faire appel mais toujours selon Le Parisien, le Paris-Levallois n’usera pas de ce droit. Cette fin de rencontre doit être jouée avant la fin de la phase aller le 11 janvier, le club Parisien est en course pour la Leaders Cup.

A noter que les joueurs disqualifiés lors du match (Daniel Ewing, Jawad Williams, Yannick Bokolo, Cyril Akpomedah et Yakhouba Diawara) ne pourront pas prendre à cette fin de rencontre.

Revoici les images de la bagarre:

A propos de l'auteur

Grand fan de basket en général. Rédacteur polyvalent. Supporter des Bulls de Chicago et des genoux de Derrick Rose pour la NBA et du Paris Levallois en France tout en ayant un petit penchant pour l'ASVEL.

Une réponse

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.