Après ce match aller des 1/8 de finale de l’Eurcoupe, Nantes-Rezé a un pied en demie ; mais rien n’est joué pour Basket Landes et Villeneuve. Tout est encore possible au match retour.

  • Nantes Rezé – Tarbes : 72-54

Même si un match n’est jamais joué d’avance, le NRB a bien pris de l’avance sur Tarbes. Pour se qualifier, les Tarbaises devraient gagner avec plus de 18 points d’écart au match retour. Vu la supériorité des Déferlantes hier soir, Tarbes devra hausser son niveau de jeu pour se qualifier ! Emmenées par Sarah Michel (15 pts, 12 passes), les Déferlantes ont bien entamé le match (23-12 à la fin du 1er quart) et resteront devant jusqu’au bout malgré les 22 pts de Katelan Redmon et les 10 rbds de Tiffany Stansbury.  LA statistique de ce match : 24 passes décisives pour le NRB (contre 6 pour Tarbes) qui permettent notamment à Aurélie Bonnan et Cayla Francis d’atteindre les 16 pts.

0

FIBA Sarah Michel

Sarah Michel et les Déferlantes ont bien assuré leur 1/8 de finale aller – Crédit photo : FIBA EUROPE

  • Tarsus Belediye (TUR) – Basket Landes : 87-85

Malgré la défaite, tout est encore possible pour les Landaises afin de se qualifier : il faudra gagner à domicile de plus de 2 points. Légère avantage à la pause pour les Turques (49-43) emmenées par un trio impressionnant : Donneka Hodges (24 pts, 5rbds, 5 passes), Milton-Jones (22pts, 13 rbds) et Lacy (21 pts, 5rbds, 4 passes). Côté français, c’est le collectif qui s’est illustré (5 joueuses à plus de 10 pts) avec une mention spéciale pour Danielle Page (14 pts et 13rbds).

0

  •  Horizont Minsk (BLR) – Villeneuve d’Ascq 61-65

Largement en tête à la mi-temps (27-40), les Biélorusses sont bien revenues dans le mach, notamment au retour du vestiaire (23-8 au 3ème quart-temps). Emmenées par Emma Meeseman (12 pts, 5rbds, 4passes), l’ESBVA a su dominé le dernier quart (11-17) pour gagner ce match. Tatyana Troina (14pts, 7 rbds, 2 passes) et Minsk ne sont pas passées loin de gagner à domicile. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.