Elles l’on fait ! Bourges s’est imposé à domicile contre Ekaterinbourg, équipe de stars et championnes d’Europe en titre. Superbe match des Tangos.

Dès le début du match, le ton est donné : aucune des deux équipes ne lâchera. La défense est très agressive et dure. Mais face à l’équipe de stars d’Ekat, Bourges joue juste et impose son jeu. A la fin du 1er quart (18-10), Bourges prend de l’avance et montre aux Russes qu’elles ne sont pas là pour faire de la figuration. Le 2ème quart est plus serré (21-22). Cathy Joens (11 pts) et Céline Dumerc (16pts, 7 passes) enflamment le Prado avec 3 et 2 tirs à 3 points. Les Tangos restent devant à la mi-temps (39-32) malgré un énorme shoot du milieu de terrain de Diana Taurasi  (23points) au buzzer.

FIBA EKAT

Céline Dumerc et Bourges ont créé l’exploit de battre l’Ekaterinbourg de Sandrine Gruda et Candace Parker, Championnes d’Europe en titre – Crédit photo : FIBA Europe

Au retour de la pause, Ekat assure grâce à l’adresse de  Nolan (16pts) mais Bourges reste devant grâce notamment à l’excellente performance de Marianna Tolo, intraitable sous le cercle (22 points, 5 rebonds). Candace Parker et Sandrine Gruda ont du mal à défendre sur elle. Romane Bernies, même si elle a peu joué, fait de bonnes passes et vole quelques balles décisives.  Dans le 4ème quart, Taurasi sonne le retour des Russes avec 2 tirs à 3pts réussis. Ekat revient à égalité : 55-55. A 1min11, Jo Leedham (15pts) donne l’avantage sur un lay-up. Mais Diana Taurasi met son jump shoot à 9 sec de la fin. 64-64, ce sera prolongations. 

Si Candace Parker (9pts, 13 rebds, 2passes) rentre ses lancers-francs pour recoller à 68-69, les Russes ne décolleront plus par la suite. Marianna Tolo et Caps assurent et donnent 8 points d’avance. Bourges s’impose au Prado, devant une salle archi-comble et euphorique. 

 

 

Les réactions : 

Sandrine Gruda : « C’était un match très difficile, très physique, Bourges a fantastiquement bien joué et nous avons encore besoin d’améliorer notre jeu d’équipe ».

Valérie Garnier : « C’était un match avec un très bon état d’esprit de combat tout en gardant en tête le plaisir de ce genre de match. Je suis très satisfaite par l’intensité de mon équipe et plus particulièrement des jeunes joueuses, c’était plaisant de les voir à ce niveau-là. Oui, c’est un match référence mais nous avons besoin de continuer de gagner les prochains matchs pour le classement. « 

Céline Dumerc :  » C’était un match fantastique de la part de notre équipe contre la magnifique équipe d’Ekaterinourg composée de beaucoup de merveilleuses joueuses. Je suis vraiment contente de notre intensité, c’est toujours la même mais si le résultat n’est pas toujours aussi bon. L’Euroligue féminine est comme ça, il y a beaucoup de belles équpes, mais le jeu reste le jeu. C’est pourquoi nous aimons le basketball. « 

 

Sur twitter: 

 

 

 

A propos de l'auteur

Rédactrice basket féminin. Fan de Tony Parker, Edwige Lawson ou encore Sandrine Gruda. Veut devenir journaliste sportive. Optimiste avant tout. #Basketballneverstops

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.