Dimanche 16 février: ce jour sera important pour Anthony Davis et Damian Lilliard. Ils fêteront leur première sélection au All-Star Game NBA à la Nouvelle Orléans dans l’équipe de l’Ouest. Retour sur ces deux joueurs qui sont devenus All-Star en deux saisons seulement. 

Anthony Davis : 

Anthony Davis est né le 11 mars 1993 à Chicago. Avant sa deuxième année au lycée, personne ne s’intéressait à lui car il ne mesurait que 1m93 et jouait arrière. D’un coup, il se met à grandir très vite et prend 10 cm pour mesurer 2m03 à la fin de cet année. Il devient un monstre : athlétique, contreur, dunkeur, shooteur. Il fait la misère à tous les ailiers des différents lycées. Même si son lycée finit la saison sur un bilan de 6 victoires pour 22 défaites, Davis réalise des moyennes de 32 points, 22 rebonds et 7 contres.

Ses highlights de sa dernière année lycée : 

Il décide de rejoindre Kentucky pour son cursus universitaire. Il rafle tous les titres qu’il peut : meilleur freshman (première année), meilleur défenseur et meilleur défenseur de la SEC, meilleur joueur de la March Madness. Il est élu MVP de la saison, sucédant ainsi à Jimmer Fredette. Ses statistiques sur l’ensemble de la saison universitaire sont de 14,2 points, 10,4 rebonds, 1,3 passe, 1,4 interception et 4,7 contres et de 13,7 points, 12,3 rebonds et 4,8 lors du tournoi final de la NCAA. Son nombre de contres sur la saison, 186, est un nouveau record NCAA pour un joueur de première année.

Ses highlights à Kentucky : 

Mais c’est surtout le fait d’être appelé en Team USA pour les JO 2012 avant même d’avoir joué en NBA ! Il remplit tranquillement son rôle. Quelques mois plus tôt, il est drafté en première position par les New Orleans Hornets.

Son démarrage en NBA se fait tardivement, à cause de blessures à répétition, surtout au niveau du genou. Heureusement, il finit la saison sur les chapeaux de roue pour terminer avec des stats très correctes : 13,5 points, 8,2 rebonds et 1,8 contres par match. Mais c’est sa deuxième saison qui va le révéler définitivement comme une future star en NBA. Dès le premier match, il se montre à son aise avec 29pts et 17reb.

Le 2 novembre 2013, Davis réussit une bonne performance individuelle avec des statistiques de 25 points, 8 rebonds, 6 contres et 6 interceptions ainsi que 4 passes décisives lors d’une victoire contre les Bobcats de Charlotte. Davis est à une passe d’un five by five (au moins 5 unités dans les 5 catégories statistiques principales au basket-ball). Ses 6 interceptions et 6 contres sont une performance rare en NBA puisque depuis 1974 (et la prise en compte de ces deux statistiques), seuls quatre autres joueurs ont réussi au moins 5 interceptions et 5 contres dans le même match).

A ce jour, ses stats sont de : 20.7 points, 10.4 rebonds et 3.2 contres par match.

Damian Lilliard : 

Damian Lillard né le 15 juillet 1990 à Oakland (Californie). Discret au lycée, il se distingue dans la petite fac de Weber State. Titulaire indiscutable dès sa saison freshman, il progresse vite pour atteindre les 19.9pts de moyenne lors de sa deuxième saison. Néanmoins, tout le monde pense qu’il n’a pas le niveau pour aller en NBA. Après une troisième saison où il n’y disputera que dix matchs, il signe une quatrième saison époustouflante avec 24.4 points de moyenne, les scouts NBA lui voient une place dans le lottery pick. Il possède de l’expérience (22 ans lorsqu’il arrive en NBA) mais certains pense qu’il aura une marge de progression moins importante que tout le monde. Il est finalement drafté en 6eme position par les Portland Trail Blazers.

Highlights de sa dernière année avec Weber State : 

Il tape très fort d’entrée réalisant une Summer League de haut niveau, il est d’ailleurs élu MVP avec Josh Selby (ex-Memphis). Dès ses premiers matchs NBA, il impressionne puisqu’il devient avec Oscar Robertson le seul joueur à finir ses trois premiers matchs avec au moins 20 points et 7 passes décisives avec notamment un super buzzer beater lors de son premier match contre les Hornets d’Anthony Davis (tiens tiens !)

Lors de cette saison il bat ou égalise de nombreux records : il est le joueur qui a passé le plus de temps sur les parquets avec un total de 3166 minutes jouées, seuls deux rookies ont réalisé une telle performance, Wilt Chamberlain et Elvin Hayes. Il est également le joueur qui a inscrit le plus grand nombre de tirs à trois points pour sa saison de rookie battant le récent record de Steph Curry avec 185 réalisations. Il s’agit d’ailleurs du nouveau record pour la franchise des Trail Blazers de Portland, puisque l’ancien étant de 181 par Damon Stoudemire. Il est logiquement désigné rookie de l’année, devant Anthony Davis, après avoir reçu tous les trophées de rookie du mois dans sa conférence. Il est le quatrième joueur de l’histoire à être élu à l’unanimité, après Ralph Samson, David Robinson et Blake Griffin.

Les highlights de sa première saison en NBA : 

Lors de sa deuxième saison, il repart sur les mêmes bases que l’an dernier et permet à Portland de faire un début de saison tout simplement fantastique, il est clutch (à en témoigné ses deux buzzers beaters de suite cet saison) et fait jouer l’équipe. Spectaculaire, décisif et altruiste voilà les adjectifs qui permettent de caractériser Damian Lilliard.

Cet année, il sera le premier joueur à faire les concours (meneurs – 3 points – dunk) le match des Rookies/Sophomores et le Match des Etoiles. S’il part favori pour le concours de meneurs dont il est le tenant du titre, sur les deux autres concours il pourrait être qu’un outsider. Il bouscule les Chris Paul, Kyrie Irving ou autres pour se disputer une place dans la Team USA pour la Coupe du Monde 2014.

Ses stats, sur cet saison, sont de : 20.9 points, 5.8 passes en 36 minutes.

A propos de l'auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.