Il y a des équipes qui décident de « tanker » intelligemment, en faisant croire qu’ils sont trop faibles pour se battre en vue des Playoffs comme Milwaukee ou Utah. Et puis il y a Philadelphie (15-38), qui est en train de montrer au monde entier que la fin de saison ressemblera fortement à une lente descente aux enfers…

Après être lourdement tombé hier face aux Clippers (123-78), les hommes de Brett Brown ont remis ça avec une nouvelle fessée prise à Oakland cette fois face aux Warriors (123-80). 

Pourtant, contrairement à hier soir, les Sixers ont tenu le coup dans le premier quart (29-21) avant de totalement perdre pied à partir du second en encaissant un vilain 37-12 puis un tout aussi moche 32-19. Deux quarts-temps qui plombent totalement une entame de match plutôt réussie.  Difficile tout de même de gagner un match face à Golden State en ayant une adresse générale aussi faible (33/90, 36.7%) et, surtout, une efficacité derrière l’arc indigne d’une équipe NBA (2/17, 11,8%). 

L’homme du match est, bien sûr, côté Warriors (31-21). Mais pas celui qu’on croit. Marreese Speights sort le match de sa vie puisqu’il termine avec 32 points (12/15) et 8 rebonds. Stephen Curry a, une nouvelle fois, assumé son statut d’All-Star avec 23 points (7/11, 6/9 à 3 points) 8 passes mais 7 balles perdues. David Lee (11 points, 13 rebonds) et Draymond Green (11 points, 11 rebonds) terminent en double-double. 

Une fois n’est pas coutume, seul Michael Carter-Williams sort du lot chez nos amis de Pennsylvanie avec 24 points (8/18), 4 rebonds et 3 passes. Le jeune meneur se place de plus en plus comme le favori pour le titre de Rookie de l’Année.

DENVER NE RÉPOND PLUS… 

 

Troisième défaite consécutive pour les Nuggets (24-26) qui s’inclinent lourdement, 119-80, sur le parquet de la meilleur équipe NBA, Indiana (40-11).

Toujours privé de Lawson, Robinson et Gallinari, Denver n’a pas créé la surprise dans l’Indiana. Loin de là. Plombé par une première mi-temps largement dominé par les Pacers (61-40), les Nuggets n’ont jamais été en mesure de faire leur retard, handicapé par une adresse beaucoup trop faible (31.5%) face à la meilleure défense de la Ligue. Battus dans tous les secteurs de jeu (rebonds 56-37, passes 21-17, contres 8-1), les hommes du Colorado n’ont rien pu faire face à un collectif plus que performant cette saison au Bankers Life Fieldhouse (25V-2D). 

Grosse performance du cinq majeur des Pacers avec tous les joueurs au dessus de la barre des 10 points. Match complet pour David West (25 points à 11/13, 3 rebounds) et Roy Hibbert (14 points, 12 rebonds, 4 blocks) dominants dans la raquette. Le All-Star Paul George est plus discret, avec 12 points, 5 rebonds et 4 passes.

Côté Nuggets, peu de bonnes performances, forcément. Wilson Chandler (17 points, 5 rebonds) et J.J Hickson (12 points, 8 rebonds) s’en sortent le mieux parmi les starters. Apport intéressant de Jordan Hamilton en sortie de banc avec 11 points et 3 rebonds. Le français Evan Fournier a joué 19 minutes pour 8 points et 2 rebonds.

Les autres résultats de la nuit :

New Orleans Pelicans (22-29) 101-108 Toronto Raptors (27-24)

San Antonio Spurs (37-15) 100-109 Detroit Pistons (22-29)

Boston Celtics (19-34) 102-86 Milwaukee Bucks (9-42)

Houston Rockets (35-17) 107-89 Minnesota Timberwolves (24-28)

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.