Le All-Star Game approche à grand pas pour Damian Lillard. Alors qu’on connaît plusieurs superstars de la NBA qui ont refusé les approches de la ligue pour se reposer durant ce week-end de festivités; Damian Lillard, le meneur sophomore des Blazers, qui jouent pour l’instant les premiers rôles dans la Conférence Ouest, va entrer dans l’histoire de cet événement particulier.

Tout d’abord, il va fêter sa toute première sélection pour jouer le All Star Game et représenter l’Ouest, mais de plus, il va également participer au match des rookies, au concours de 3pts,  le concours de dunks et enfin le concours des meneurs dont il est également le champion en titre.

Une première historique

C’est ainsi qu’il est le premier joueur de l’histoire à participer à tous les événements du ASG. Une consécration pour ce diamant brut qui s’est taillé au fil du temps dans l’Oregon. Drafté il y a à peine 2 ans en sixième position par Portland, il va connaître une rapide montée en confiance pour finir sa première saison avec des moyennes rutilantes de 18 pts et 6 passes par match. Alors qu’il continue sur sa lancée cette saison, il n’en finit plus de surprendre, son coach et ses coéquipiers d’abord, « Pour un coach, c’est positif de voir ses joueurs réussir et obtenir des récompenses individuelles. » explique Terry Stotts, son coach. Son coéquipier LaMarcus Aldrigde, avec qui il porte cette jeune équipe de Portland vers le haut, croit en Damian : « J’ai toujours su qu’il serait un All Star, mais je ne savais juste pas quand. »

Le principal intéressé a juste l’intention de s’éclater et de profiter au maximum de ce All Star Week. Au départ pas très enclin à y participer, il ne regrette absolument pas aujourd’hui et se tient prêt. « J’ai estimé que ça valait le coup. J’avais l’occasion d’écrire l’histoire, tout le monde n’a pas cette chance. Je suis particulièrement excité, personne ne l’a fait auparavant.  » conclut-il.

Mais le repos avant tout ?

Néanmoins, son coach ne peut s’empêcher de s’inquiéter à propos de son état de forme après ce grand week-end « Je veux qu’il profite de l’expérience. Il sera encore sélectionné pour le All Star Game à l’avenir, mais la première fois est toujours spéciale. Je veux qu’il prenne du plaisir tout en parvenant à se reposer. » explique Terry Stotts, assez conciliant et à fond derrière son jeune meneur de jeu, mais espère qu’il n’oublie pas de se reposer « J’espère qu’il réussira à se reposer un peu, parce que c’est un homme occupé. » Et quand on sait que Blake Griffin, LeBron James ou encore Dwight Howard ont refusé de participer à cet événement pour recharger les batteries, Lillard va subir le rythme et pourrait accuser le coup physiquement.

Mais à 23 ans, pas question de vouloir se reposer, il est encore jeune. Il doit prouver et même s’amuser « J’ai hâte de faire partie de ce groupe, avec Chris Paul, Tony Parker, Steph Curry. Je poserai quand même probablement quelques questions » glisse-t-il avec le sourire, lui qui verra un rêve se réaliser en jouant le ASG. Sur tous les fronts, Damian Lillard ne compte pas manquer une seule miette du spectacle et sera très motivé. Il trace l’histoire par la même occasion,  une belle récompense pour lui.

A propos de l'auteur

Jeune lycéen basé à Toulouse fan des Denver Nuggets et des LA Clippers, un brin nostalgique de son voyage à Los Angeles. Rédacteur NBA et gérant du compte francophone des Nuggets (@NuggetsFR).

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.