La NCAA vient de dévoiler la liste des 30 prétendants au titre de Naismith College Player of the Year. Ce trophée est décerné depuis 1969 et a vu récompenser les plus grands noms du basket américain. Il honore le meilleur joueur universitaire de la saison du pays, le vote se déroulera durant tout le mois de mars, et autant dire que les dernières rencontres et les tournois de conférence vont être décisifs pour élire le meilleur d’entre eux. Le lauréat sera connu au début du mois d’avril, juste avant le Final Four.

L’année dernière, Trey Burke (Utah Jazz) l’ancien joueur des Wolverines de Michigan avait raflé ce trophée, emmenant son équipe jusqu’en finale du Final Four.

naismith college of the year

 

Les lauréats depuis 1994 :

                                                                                                
Année Joueur Université Poste Classe
1994 Glenn Robinson Purdue SF Junior
1995 Joe Smith Maryland F Sophomore
1996 Marcus Camby Massachusetts C Junior
1997 Tim Duncan Wake Forest F Senior
1998 Antawn Jamison North Carolina SF Junior
1999 Elton Brand Duke F Sophomore
2000 Kenyon Martin Cincinnati F Senior
2001 Shane Battier Duke SF Senior
2002 Jason Williams Duke G Junior
2003 T. J. Ford Texas G Sophomore
2004 Jameer Nelson Saint Joseph’s G Senior
2005 Andrew Bogut Utah C Sophomore
2006 J. J. Redick Duke G Senior
2007 Kevin Durant Texas SF Freshman
2008 Tyler Hansbrough North Carolina F Junior
2009 Blake Griffin Oklahoma F Sophomore
2010 Evan Turner Ohio State G Junior
2011 Jimmer Fredette Brigham Young G Senior
2012 Anthony Davis Kentucky C Freshman
2013 Trey Burke Michigan G Sophomore

naismith trophy

Nos trois finalistes :

1. Doug McDermott • Creighton • Ailier, senior • 2m03, 102 kg

Auteur d’une saison historique, le joueur de Creighton continue son ascension vers le top 10 des meilleurs marqueurs de la NCAA de tous les temps. Deuxième meilleur scoreur de la ligue, véritable machine à shooter, Doug McDermott réalise des cartons offensifs depuis quatre saisons (record en carrière à 39 points). Chaperonné par son père (coach de Creighton), le fiston dispose des clés de la fac et porte son équipe vers la March Madness. Les BlueJays sont actuellement « rankés » 18ème équipe du pays et occupent la deuxième place de la conférence Big East derrière Villanova.

Statistiques : 25,3 points, 7,0 rebonds, 1,6 passe décisive, 0,3 interception, 0,1 contre, 1,8 balle perdue.

2. Jabari Parker • Duke • Ailier, freshman • 2m03, 107 kg

L’ailier n’a pas fait de quartier pour sa première année, superstar annoncée, Jabari Parker a dès le début prouvé qu’il était de la trempe des grands. C’est un « NBA ready » et devrait décrocher un des trois premiers spots de la prochaine draft. Joueur intelligent et complet, Jabari Parker est capable de tout faire des deux côtés du terrain et de le faire bien. Star des Blue Devils de Duke, l’enfant de Chicago fait un véritable carnage dans les défenses adverses, il vient récemment de battre son record de points en carrière avec 29 unités, et flirte souvent avec le double double. Les spécialistes attendent avec impatience les tournois de fin de saison et la March Madness pour voir jusqu’où il est capable d’emmener Duke, actuellement 8ème équipe du pays et 3ème de la conférence ACC.

Statistiques : 19,2 points, 8,5 rebonds, 1,3 passe décisive, 1,2 contre, 1,0 interception, 2,1 balles perdues.

 

3. C.J. Fair • Syracuse Ailier, senior 2m03, 98 kg

Le gaucher longiligne des Orange men réalise la meilleure saison de son cursus universitaire. C.J. Fair est devenu le leader de Syracuse depuis le départ de Michael Carter-Williams la saison dernière. Patron de l’attaque, l’ailier a su attendre son heure en effectuant une saison senior quasi-parfaite. Il a battu son record de points en carrière dans un match légendaire face à Duke et Jabari Parker, en inscrivant 28 points. Capable de driver et de se créer son propre shoot, c’est un joueur technique et intelligent sur le terrain en plus d’être un bon défenseur. C.J. Fair n’est pas anodin au succès de Syracuse cette année, meilleure équipe du pays avec un parcours sans faute (24-0) jusqu’ici, et première de la conférence ACC.

Statistiques : 16,7 points, 5,8 rebonds, 1,4 passe décisive, 0,7 contre, 1,4 interception, 2,5 balles perdues.

Mention spéciale : Nick Johnson (Arizona), Sean Kilpatrick (Cincinnati), Cleanthony Early (Wichita State), Andrew Wiggins (Kansas).

A propos de l'auteur

Idolâtre Kobe Bryant même dans le Colorado. Padawan de Jason Kidd et Penny Hardaway à sa grande époque.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.