Des upsets chaque jour pendant le week-end que demander de mieux ? La NCAA a une nouvelle fois fait preuve de surprises et de moments forts à retenir en fin de saison. Voici le résumé de ce qui s’est passé pendant ces trois jours saisissants !

Vendredi

Capture d’écran 2014-02-15 à 09.36.10

Louisville (#13) 82 – 58 Temple

Le match initialement prévu la veille s’est disputé ce vendredi, à cause des intempéries, et a vu les Cardinals se balader face à Temple, grâce à une première mi-temps totalement maîtrisée (52-25). Montrezl Harrell conclut la rencontre avec un double double 22 points et 10 rebonds ainsi que 4 blocks. Russ Smith ajoute 15 points, et Wayne Blackshear apporte 13 unités à la marque en sortie de banc.

Le alley-oop arrière de Montrezl Harrell

Southern Methodist (#23) 77 – 65 Rutgers

Autre match reporté en raison des intempéries, ce qui n’a pas gêné les hommes de Larry Brown qui continuent leur marche en avant en engrangeant une nouvelle victoire grâce à son backcourt. Nic Moore termine meilleur marqueur des Mustangs, 21 points pour lui à 5/9 à trois points, auquel viennent se rajouter les 16 points de Nick Russell.

Arizona (#2) 66 – 69 Arizona State

Cela faisait 22 ans qu’Arizona State n’avait pas gagné face à une équipe du Top 5, c’est désormais chose faite et contre son rival de l’Etat en plus : Arizona (#2) ! Après deux prolongations les Sun Devils ont su trouver la clé au terme d’une fin de match héroïque dont le grand artisan de la victoire est Jermaine Marshall avec ses 29 points. La star d’Arizona State Jahii Carson a fait preuve de maladresse mais termine tout de même avec 17 points, 6 passes décisives mais aussi 6 balles perdues. Le troisième larrons est l’intérieur Jordan Bachynski auteur d’un match complet 13 points, 8 blocks, 7 rebonds.

Côté Wildcats,  le secteur intérieur à dominer la raquette adversaire au rebonds, Aaron Gordon termine en double double 13 points 10 rebonds, tout comme Kaleb Tarczewski 13 et 13 dans les mêmes catégories. Mais cela n’a pas suffit à Arizona, trop maladroit, pour éviter d’encaisser sa deuxième défaite de la saison.

Samedi

Pittsburgh (#25) 71 – 75 North Carolina

Les Tar Heels ne sont pas morts et ils ont voulu le faire savoir en battant encore une fois une équipe classée. En s’appuyant sur son trio, North Carolina a maitrisé sa partie. Marcus Paige termine à 18 points, 4 rebonds, 4 passes décisives et 4 interceptions, James Michael McAdoo en double double 24 points, 12 rebonds , Brice Johnson 13 points, 7 rebonds et 5 blocks. Les hommes de Roy Williams en sont à leur 7ème victoire consécutive, ils devraient retrouver le Top 25 d’ici peu et se qualifier pour la March Madness. North Carolina pourrait bien être le trouble fête de cette fin de saison.

North Carolina State 55 – 56 Syracuse (#1)

Il aura fallu encore un miracle pour que Syracuse voit son parcours parfait partir en fumée ! On vous laisse le résumé vidéo ci-dessous pour vous faire une idée mais quel finish !
Heureusement sa raquette fût monstrueuse durant la partie : Jerami Grant 12 points, 14 rebonds; Rakeem Christmas 14 points, 12 rebonds, 7 blocks. Les Orange men ont subit face aux Wolfpacks d’un T.J. Warren en mode sniper 23 points à 11/22 aux tirs. Syracuse reste invaincue de justesse encore, mais l’upset se rapproche de plus en plus. Le déplacement à Duke dans une semaine, qui attend de prendre sa revanche après le premier match légendaire il y a quelques semaines, s’annonce plus que périlleux.

Le finish incroyable :

Florida (#3) 80 – 101 Kentucky (#14)

C’était le duel attendu de la SEC et Florida continue sa montée en puissance en s’adjugeant une victoire référence face à un contender au Final Four. La paire de senior Casey Prather (24 points, 4 rebonds et 4 interceptions) et Scottie Wilbekin (23 points) a fait le boulot en fin de match face à l’armée de freshmen de Kentucky. Julius Randle termine en double double avec 13 points et 13 rebonds, James Young compile 19 points et 5 rebonds, Andrew Harrisson ajoute 20 points. Le français Will Yeguete a encore fait le travail de l’ombre, il reste 25 minutes sur le terrain pour un seul point marqué, 4 rebonds, 2 passes et 2 interceptions, mais une grosse activité encore.

TCU 65 – 95 Kansas (#7)

Les Horned Frogs de TCU réussissent bien cette année aux Jayhawks, mais Kansas a dû quand même attendre la seconde mi-temps avant de passer en mode rouleau compresseur (48-25 dans le deuxième acte). Lors de la précédente rencontre c’était Andrew Wiggins qui réalisait son record de points sur un match en carrière. Cette fois (sans Joël Embiid), c’est au tour de Perry Ellis de pulvériser le sien avec 32 points à 13/15 aux shoots accompagné de 8 rebonds et 5 passes décisives. Andrew Wiggins rajoute 17 points, 4 rebonds et 4 passes décisives.

Maryland 67 – 69 Duke (#8)

Les Blue Devils se sont employés pour se sortir du piège Maryland, le sort du match a tenu à quelques secondes et quelques centimètres. Dominés au rebond et dans l’adresse aux tirs, les Blue Devils s’en sont remis à sa superstar, Jabari Parker pour se sauver. Auteur de 23 points et 8 rebonds, l’ailier de Duke offre le gain du match aux siens sur un dunk rageur. Bien secondé par un Rodney Hood maladroit, 11 points et un Amile Jefferson précieux 7 points, 12 rebonds. Les hommes de coach K vont devoir se montrer plus costaud s’ils veulent tenir la route face au calendrier qui les attend.

Memphis (#20) 81 – 86 Connecticut (#24)

Shabazz Napier a été éblouissant ce soir, face aux Tigers de Memphis le meneur senior à battu son record de points dans un match avec 34 unités, tout en compilant 5 rebonds, 4 passes décisives et 4 interceptions. Ryan Boatright l’accompagne à la marque avec 21 points. En face, Joe Jackson a bien tenté de répondre au meneur de UConn en inscrivant 24 points. Les Huskies ont eu besoin d’une prolongation pour se défaire des griffes des Tigers et réaliser l’upset.

Les autres résultats du Top 25 :

San Diego State (#5) 64 – 56 Air Force

Cincinnati (#10) 73 – 62 Houston

Iowa State (#11) 70 – 64 Texas Tech

Saint Louis (#12) 64 – 62 Virginia Commonwealth

Iowa (#16) 82 – 70 Penn State

Virginia (#17) 63 – 58 Clemson

Texas (#19) 88 – 71 West Virginia

Ohio State (#22) 48 – 39 Illinois

 

Dimanche

Villanova (#6) 80 – 101 Creighton (#18)

Doug McDermott continue d’écrire sa légende universitaire en dominant à lui tout seul Villanova mais surtout en passant devant Larry Bird au classement des meilleurs marqueurs de l’histoire de la NCAA. Auteur de 39 points à 13/17 aux tirs et 7 rebonds, l’ailier star de Creighton occupe désormais la 13ème place du classement avec 2863 points marqués. Tyler Hansbrough et Elvin Hayes (2884 points) sont dans sa ligne de mire et il pourrait les dépasser dès son prochain match. Avec cinq rencontres à disputer encore avant les tournois de conférence et la March Madness, les portes du Top 10 des meilleurs scoreurs de l’histoire de la NCAA lui sont grandes ouvertes.

Wichita State (#4) 84 – 68 Evansville

Et de 27 pour Wichita State ! Les Shockers ont dominé Evansville, mis sur les rails par Ron Baker auteur de 26 points, 4 rebonds et 5 interceptions. Fred VanVleet encore très complet ajoute 18 points, 8 passes décisives et 5 interceptions. Wichita State s’est appuyée sur une défense de fer et une belle adresse à trois points pour remporter cette 27ème victoire et continue son parcours parfait.

 

Nebraska 60 – 51 Michigan State (#9)

Match très faible en terme d’adresse des deux côtés. Les Spartans se font surprendre sur leur propre parquet ! Nebraska est venue s’emparer de la victoire, en profitant de la panne générale d’adresse de Michigan State (34% à deux points et 20% à trois points), seul Gary Harris a tenté de maintenir son équipe avec 18 points marqués. Les Cornhuskers se sont appuyés sur leur duo Terran Petteway (23 points) et Walter Pitchford (18 points).

 

Rutgers 54 – 102 Louisville (#13)

Les Cardinals continuent leur promenade du week-end, après avoir donné la leçon à Temple, c’est au tour de Rutgers de subir la loi des hommes de Rick Pitino. Luck Hancock a pris feu derrière l’arc, 25 points (6/8 à trois points), Terry Rozier suit à la marque avec 16 points à 4/7 à trois points. Louisville en a profité pour ouvrir son banc et donner du temps de jeu à tout le monde.

Wisconsin (#21) 75 – 62 Michigan (#15)

Les Badgers ont pris les commandes de la rencontre dès le début pour ne plus jamais les lâcher malgré une tentative de come back des Wolverines en seconde période. Frank Kaminsky a livré une grande partie avec un double double 25 points et 11 rebonds, bien épaulé par Sam Dekker 15 points et 9 rebonds. Côté Michigan, Caris LeVert s’illustre en réalisant 25 points et 6 rebonds, mais trop esseulé en attaque, Nik Stauskas et Glenn Robinson III atteignent péniblement les 10 points.

Le derby de l’Etat du Michigan dans une semaine s’annonce électrique et gare au perdant !

Southern Methodist (#23) 64 – 71 Temple

Temple s’offre SMU suite à une grosse performance collective, quatre joueurs des Owis terminent en double figure à la marque. Le meilleur d’entre eux se nomme Dalton Pepper, 25 points pour lui. Will Cummings engrange 13 points, 7 passes décisives et 5 rebonds.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.