Carmelo Anthony lors de son fameux match à 62 points (Crédit photo : Bloguin) 

Après ses déclarations en conférence de presse du All Star week-end, on pensait que les doutes étaient dissipés, et que sa prolongation de contrat aux Knicks serait une simple formalité. Aujourd’hui, Carmelo Anthony n’est plus si sur, lorsqu’on lui parle de son avenir, ou non, dans la grosse pomme.

Melo va bien réfléchir, peser le pour et le contre, regarder ce qui se passe sur et même en dehors du terrain. Cette décision est d’une importance capitale pour le natif de Brooklyn dans la conquête de sa première bague de champion NBA.

« Il y aura beaucoup de paramètres à prendre en compte quand le temps viendra. La vie sur le terrain, en dehors du terrain, l’avenir de la franchise, sujet sur lequel je discuterai avec le staff en fin de saison… Il faudra tout analyser et jouer cartes sur table avant de prendre une décision »

Deux solutions s’offrent à lui : rester dans sa ville de coeur, son club où il a toujours rêvé de jouer, et amener les Knicks à décrocher ce titre qui les fuit depuis 1973, ou rejoindre une autre franchise (Chicago ?) qui l’accompagnerait à cette fameuse bague.

Rater les play offs ? Cela n’aura pas d’impact dans sa décision

New York est actuellement 11ème de la conférence Est avec un bilan pour le moins mauvais, 21 victoires et 37 défaites, à 5,5 victoires des play offs. Mais le fait de les rater, Anthony n’en tiendra pas compte. Rappelons quand même que le joueur de Syracuse n’a jamais terminé sa saison prématurément lors de ses 10 premières dans la Grande Ligue.

« Le fait de jouer les playoffs n’aura aucune incidence sur ma décision en juillet. Que nous nous qualifions ou pas, il faudra prendre cette décision. Participer aux playoffs est une motivation pour moi car je n’ai encore jamais manqué ce rendez-vous, mais cela n’a rien à voir avec le fait de savoir où je jouerai la saison prochaine »

L’objectif en début de saison était pourtant de jouer le titre. Malheureusement pour les Knicks et lui même, rien ne s’est passé comme prévu.

« Cette saison ne n’est pas passée comme prévu. Nous avion l’ambition de disputer les play offs et d’y aller le plus loin possible. Malheureusement, notre situation actuelle est bien différente puisque nous nous battons tout juste pour accrocher le bon wagon. »

Pour rester chez lui, Anthony avait même déclaré qu’il était prêt à faire un sacrifice financier si cela pouvait aider la franchise à recruter d’autres joueurs de haut niveau capable de l’épauler.

Une saison catastrophe

Après une saison exceptionnelle l’an passé, se faisant éliminer par Indiana, franchise en pleine extension, en demi finale de conférence, on attendait évidemment beaucoup de celle ci à Gotham. Mais dès le début on a compris que ça ne serait pas le cas. Enchaînant les blessures de longues dates, (notamment celle de Tyson Chandler) et surtout les soucis extra sportifs, cette saison est une véritable marche de croix.

« Si vous prenez de la hauteur et regardez notre situation actuelle, vous voyez qu’il est difficile de rester positif. C’est une emmerde après une autre, comme si nous attirions les ennuis. Toutes les tuiles qui peuvent nous arriver nous arrivent… Maintenant, il faut jouer au basket. Point à la ligne. »

Dernière sortie en date, après les nombreuses frasques de JR Smith, celle de Raymond Felton. En effet, le meneur des Knicks a été placé en garde à vue pour possession illégale d’armes à feu…

« Raymond est assez grand pour régler ses problèmes. Nous sommes derrière lui dans cette épreuve. Mais il est temps de se concentrer sur le basket. »

Un véritable casse tête pour Anthony donc, qui réalise sans doute une de ses meilleures saison sur le plan individuel en tournant à 28,2 points et 8,6 rebonds de moyenne, avec même un match à 62 points !

Et vous, pensez vous que Carmelo Anthony resignera à New York ?

A propos de l'auteur

Rédacteur NBA. Fan des New York Knicks & premier supporter de Carmelo Anthony. Aime surtout défaire les lacets avec JR Smith et dunker avec Andrea Bargnani.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.