Tout comme les Knicks, Amar’e Stoudemire est en pleine forme actuellement. Son retour dans le cinq de départ explique sans doute le retour de New York dans la course aux play-offs, eux qui viennent d’enchaîner 4 victoires d’affilées.

Mike Woodson l’avait dit, il fallait un électrochoc à New York pour espérer quelque chose cette saison. Et ce déclic s’appelle, pour le moment, Stoudemire. En effet, depuis qu’il est titulaire, l’ancien All Star tourne à 17 points et 6,8 rebonds de moyenne en 5 matchs pour une seule petite défaite. Il apporte une solution offensive de plus ce qui n’est pas de trop dans la Grosse Pomme, ses dunks ravageurs de son époque à Phœnix sont de retour et tous ses coéquipiers, Carmelo Anthony le premier comme hier soir lors du match face à Philadelphie, essayent de le trouver dans la raquette. Stoud apporte également une aide précieuse en défense, sachant que les Knicks ne sont pas au top dans ce secteur. C’est ce qu’à confirme Melo à ESPN :

« Il est incroyable en ce moment. Offensivement, défensivement, il est là. C’est un joueur qui peut recevoir le ballon, et provoquer les choses. On croit en lui pour aller au bout des actions. »

Même son de cloche du côté de JR Smith, qui est très satisfait de l’apport offensif de Stoudemire, ce qui permet au joueur comme lui d’être un peu plus libre derrière l’arc :

« La clé, c’est de jouer intérieur-extérieur avec lui. C’est dur de défendre sur lui quand il alterne les situations de pick-and-roll et de pick-and-pop »

Et enfin, il l’avait répète mainte et mainte fois mais il le confirme encore, Stoudemire n’avait jamais perdu confiance malgré les nombreuses critiques :

« Je me sens bien. J’ai bossé tellement dur pour revenir à mon niveau. Ma confiance n’est jamais partie, c’était juste une question de travail et de revenir en forme. »

Maintenant que les Knicks sont de retour dans la course aux play-offs, le retour de Stoudemire au premier plan leur est tout bénéfique.

Et si l’association tant attendue entre Melo et Stoud arrivé enfin ? Vaut mieux tard que jamais !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.