Dans le match qui les opposait aux Suns de Phoenix cette nuit, les Clippers ont pris le dessus 112-105, et sont donc parvenus à décrocher leur 8e victoire de rang, dans un match dominé de la tête et des épaules pas les angelenos (bien qu’ils se soient encore une fois fait peur en fin de rencontre). Si Blake Griffin était à nouveau en mode MVP du côté de la Californie, terminant avec 37 points à 14/16 aux tirs , 6 rebonds et 3 passes, ce qui nous a enfin marqué, c’est le fait que Blake Griffin ait montré, pour une fois, qu’il n’était plus aussi « soft » qu’on le prétendait.

En effet, à 5 minutes du terme du match, les Clippers mènent tout de même de 14 points face à des Suns désabusés de toute part. C’est alors qu’intervient une bataille pour le rebond plutôt musclée entre PJ Tucker et Griffin, où les deux joueurs se retrouvent au sol à force de s’être poussés. Sauf qu’une fois par terre, l’ailier de Phoenix en profite pour lui placer une petite droite en pleine face, ce que le meilleur joueur du moment aux Clippers n’apprécie pas du tout. A la différence que cette fois-ci, Blake Griffin avait enfin envie de répondre par une pluie de coups, ce qui n’est pas vraiment à son habitude. DeAndre Jordan a réussi à calmer l’animal, et c’est finalement Tucker qui se fait exclure pour avoir porté le premier coup, les arbitres estimant que Blake Griffin n’avait rien fait de méchant.

Blake serait-il donc devenu moins soft, à mesure que les Clippers prennent confiance en enchaînant les bonnes performances ? En a t-il simplement marre que les joueurs adverses aient envie de le frapper ? Il doit y avoir des deux. A noter que Blake Griffin n’aura pas fini la rencontre, finissant avec 6 fautes. Pour information, c’est le 23e match consécutif pour Blake Griffin à plus de 20 points, et le 32e double-double de la saison pour Chris Paul. Rassurez-vous, L.A. va bien, même si les Clippers adorent se battre.

En cadeau, voici la vidéo :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.