La saison régulière est terminée et les récompenses individuelles commencent à être décernées dans les conférences. Voici les trophées de la conférence SEC, dominés par Florida.

scott wilbekin parlons basket

Meilleur joueur : Scottie Wilbekin, Florida

Le chef d’orchestre de la meilleure équipe du pays réalise la plus belle saison de son cursus. Le meneur senior affiche cette année une moyenne de 12,9 points, 3,9 passes décisives, 2,8 rebonds et 1,5 interception par match, des stats pas forcément flamboyantes par rapport à d’autres joueurs plus en vue, mais le mérite de Wilbekin n’est pas dans les chiffres. Véritable playmaker de Florida, Scottie Wilbekin est capable de prendre feu si le besoin s’en fait sentir, c’est aussi un des meilleurs défenseurs de la NCAA, rude sur l’homme en un contre un et capable de mettre une pression défensive étouffante sur toute la longueur du terrain. Scottie Wilbekin dispose du leardership nécessaire pour haranguer ses troupes et driver Florida, invaincue depuis 23 rencontres et cela valait bien une récompense.

 

Meilleur freshman : Julius Randle, Kentucky

Sans contestation, Julius Randle reçoit le titre de meilleur freshman de cette saison au sein de la SEC. Véritable pilier des Wildcats en défense comme en attaque, il était l’un des prospects les plus attendus de sa promotion, Randle est déjà prêt lui aussi pour l’échelon supérieur et devrait se présenter à la prochaine draft NBA. Avec une moyenne de 15,4 points et 10,5 rebonds par match, il est de loin le Wildcat le plus régulier au sein de l’armada de freshmen de Kentucky. Malgré les résultats décevants de son équipe, les Wildcats restent un outsider pour la March Madness.

 

patric young parlons basket

Meilleur défenseur : Patric Young, Florida

Le roc de la défense de Florida c’est lui, Patric Young. Cinquième meilleure défense de la NCAA, Florida peut compter sur son pivot de petite taille mais sculpter dans le béton armé pour dissuader les attaques adversaires. Robuste sur l’homme et difficile à bouger, Young profite de sa force et de sa vitesse par rapport aux grands pour compenser son manque de centimètres. Dans ses standards statistiques depuis trois saisons, il tourne cette année à 10,9 points, 6,2 rebonds, 0,9 block e 0,7 interception.

 

Meilleur coach : Billy Donovan, Florida

Avec un bilan de 18 victoires pour aucune défaite dans la conférence SEC, et un bilan total sur la saison de 29 victoires et seulement 2 défaites, Billy Donovan reçoit légitimement ce trophée pour la troisième fois de sa carrière (le 2ème consécutif). Aux commandes de la meilleure équipe de toute la NCAA, le coach âgé de 48 ans a mené son équipe vers un 6ème titre de champion de la saison régulière (le 7ème dans l’histoire de Florida) et pourrait bien achever cette saison magnifique des Gators avec un troisième titre national lors de la March Madness. La dernière défaite de Billy Donovan et ses hommes remonte au 2 décembre 2013.

A propos de l'auteur

A dû porter des lunettes très tôt en raison des passes aveugles de Jason Kidd. Idolâtre Kobe Bryant même dans le Colorado et Penny Hardaway à sa grande époque. Adepte du money time dans n'importe quelle position, roi du panier à 3-points qui compte 2 à cause des lignes trop larges du terrain.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.