New York devait absolument s’imposer cette nuit à Boston pour continuer à espérer aux playoffs. Et c’est chose faite pour les Knicks qui y mette en plus la manière (116-92), enchaînant ainsi une cinquième victoire d’affilée !

Une première mi temps quasiment parfaite

Avec les absences d’Amar’e Stoudemire et de Tyson Chandler et la présence d’Aldrich dans le cinq de départ, on pouvait prévoir que New York allait souffrir à l’intérieur d’entrée de jeu. Et bien non, avec une agressivité défensive retrouvée, les Knicks prennent rapidement les devant pour mener 15-5 en moins de 5 minutes de jeu avec un Carmelo Anthony à 3/3 longues distances. JR Smith (13 points) et Tim Hardaway Junior (22 points) continuent à faire ficelle derrière l’arc permettant à New York de compter 12 points d’avance à la fin du premier quart temps. Boston ne trouve pas de solution, bien que le pivot New-Yorkais soit Melo pendant quelques minutes, et grâce à une belle efficacité, les Knicks retournent au vestiaire menant de 20 points.

Un relâchement habituel dans le troisième quart temps

Et comme à chaque match où il possède une avance conséquente, les Knicks doivent se faire peur. En balbutiant leur basket, cela a permis à Boston de revenir, sous l’impulsion d’un bon Jeff Green (27 points). Les Celtes sont de retour aux alentours des -8, ce qui réveille le public. Sans solution, et cédant presque à la panique, New York s’en remet évidemment à son homme fort, Carmelo Anthony pour éteindre le feu et apporté un peu plus de sérénité, encore au niveau ce soir avec 34 points et 9 rebonds. Ajouter à cela la bonne prestation d’Aldrich, réalisant un double double (12points-10rebonds), les Knicks reprennent le large, et le match est plié !

Soirée comptable parfaire pour New York

Avec cette victoire, la cinquième de rang, les Knicks se rapprochent un petit peu plus de cette huitième place. Ajoutée à cela la défaite de Détroit face aux Raptors (87-101), New York repasse 9ème de la conférence Est à seulement 3 petites victoires d’Atlanta qui joue demain.

A propos de l'auteur

Rédacteur NBA. Fan des New York Knicks & premier supporter de Carmelo Anthony. Aime surtout défaire les lacets avec JR Smith et dunker avec Andrea Bargnani.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.