Quand ça veut pas, ça veut pas. Cette phrase pourrait bien être le slogan des Milwaukee Bucks version 2013/2014.

Pire équipe de la NBA avec un bilan de 13 victoires pour 56 défaites, les Bucks viennent désormais de perdre leur seule satisfaction de la saison, leur rookie Nate Wolters, suite à une fracture de la main gauche face à Golden State.

« Ce gamin joue avec un cœur énorme et à beaucoup de talent. J’espère qu’il reviendra très vite », a déclaré Larry Drew, coach des Bucks.

Nate Wolters réussissait une saison plus qu’honorable jusqu’à là, commençant 31 matchs en tant que titulaire, et tournant à 7,6 points, 3,2 passes décisives et 2,6 rebonds de moyenne.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.