C’est sans doute un des plus gros mental de la NBA, Amar’e Stoudemire, qui est de retour au plus haut niveau en ce moment avec les Knicks, rêve d’intégrer le Hall of Fame ! L’objectif est osé, mais quand le Stoud’ a une idée en tête, il y va jusqu’au bout. 

hi-res-168579176-amare-stoudemire-of-the-new-york-knicks-celebrates-in_crop_north

Qui se rappelle de Stoudemire alors qu’il évoluait encore au Sun ? L’ailier fort qui faisait peur à tout le monde ? Celui qui, associé à Steve Nash, dominait alors les raquettes de NBA ? Ce Stoudemire la, est peut-être de retour aujourd’hui, à un niveau moindre certes avec désormais son âge (31 ans) mais avec toujours autant d’envie et de détermination. Tournant à 17,3 points de moyenne à 54% et 6,2 rebonds par match, Stoudemire a enfin mit les blessures de côtés pour aider ce club qu’il aime tant, New York. Principal artisan du retour des Knicks dans la course au playoffs en étant décisif dans chaque match, ou presque, Stat connaît son meilleur passage du côté de Gotham depuis un long moment.

Alors qu’il avait rejoint les Knicks en 2010 pour un contrat en or de 100 millions de dollars, Amar’e Stoudemire était attendu comme l’élément déclencheur qui permettrait à la franchise de Big Apple de retrouver le somment. Après une première saison intéressante, tournant à 25,3 points 8,2 rebonds et 3,6 passes par match, l’ailier All Star a ensuite coulé dans les blessures.

Dans ces moments difficiles, Stoudemire ne pensait qu’à une seule chose, son rêve ultime, ce qui l’a fait revenir à chaque fois et ce qui lui permet d’être encore présent au plus haut niveau, devenir un Hall of Famer :

« Je pense que chaque grand joueur a un but, une vision de ce qu’il souhaiterait être (…). Le mien est d’être un Hall of Famer. Je veux continuer de travailler et me concentrer afin de m’améliorer, devenir un meilleur coéquipier et gagner pour parvenir à ce but. C’est ce qui me pousse à me battre encore et encore. »

C’est quand même difficile à y croire, même si son palmarès laisse à penser que son nom sera forcément évoqué : NBA Rookie of the Year en 2003, MVP du Rookie Challenge en 2004, membre de la NBA First Team en 2007, et enfin 6 sélections au All Star Game en 2005, 2007, 2008, 2009, 2010 et 2011. Un palmarès qui fait rougir certes, mais aucune bague NBA à son actif, et même pire, aucune équipe (New York et Phoenix) dans laquelle il a évolué n’a atteint les Finals.

Mais ce n’est pas pour autant qu’Amar’e Stoudemire perd espoir. Il veut terminer sa carrière à New York, et même mieux, il veut y gagner des titres :

« Je veux être un Knick jusqu’à la fin de ma carrière et gagner plusieurs titres ici (…) Je pense que l’avenir est brillant car nous avons un très bon noyau avec Tyson Chandler, Carmelo et moi-même. Je veux rester ici pour un long moment et faire tout ce qu’il faut pour gagner. Quelque soit le sacrifice à accomplir, je le ferai. »

Une force de courage et de caractère admirable donc pour celui qui a toujours était décrié et qui a toujours su rebondir !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.