Hier le Limoges CSP lançait sa nouvelle émission Hang out. Celle ci prend la forme d’une visioconférence avec les supporters. Et Frédéric Forte était le premier invité.
.
Le Président du CSP a indique vouloir refaire de Limoges une des places forte du basket français pour renforcer l’équipe. Son plus cher souhait serait d’avoir une équipe avec huit français et deux américains. Cependant, le Président aimerait trouver des joueurs de haut niveau pour que l’équipe puisse jouer le championnat de France et une coupe d’Europe en cas de qualification.
.
Pour lui, le club reste attractif et Frédéric Forte cite l’exemple d’Adrien Moerman et de Joseph Gomis. En effet, le premier est arrivé à Limoges alors que l’équipe était treizième de Pro A. Quant au deuxième, il a rejoint le CSP alors qu’il évoluait en Pro B. Il rajoute également que Nobel Bougou Colo et Adrien Moerman sont toujours sous contrat mais ont, dans leur contrat une clause libératoire. Mais avec une possible coupe d’Europe pour l’année prochaine, il  est probable que les deux joueurs continuent d’évoluer du côté de Beaublanc.
.
Concernant les rumeurs de rachat du club, Frédéric Forte a ajouté que le club n’est pas à vendre et qu’il n’avait pas reçu d’appel de Yann Bonato. Selon le président, ce dernier avait autre chose derrière la tête.
.

A propos de l'auteur

Rédacteur Pro A et NBA quand il le faut. Supporter du CSP Limoges. Vous avez dit chauvin? Je le revendique.

Une réponse

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.