La March Madness reprenait ses droits jeudi soir après quelques jours de repos. Quatre matchs étaient au programme du Sweet 16 pour décrocher une place au Elite Eight et jouer la finale régionale !

East Region

florida parlons basket

(1) Florida 79 – 68 UCLA (4)

Les Gators ont dominés une valeureuse équipe d’UCLA, qui n’a jamais lâché la partie. Les hommes de Bill Donovan ont dû puiser dans leurs ressources pour faire la différence en fin de rencontre grâce notamment à un Michael Frazier II très chaud longue distance, 19 points à 5/8 à trois points et 6 passes. Scottie Wilbekin s’est chargé de finir le travail avec ses 13 points. Le français Will Yeguete livre une belle prestation avec 8 points et 7 rebonds en 19 minutes sur les planches. Côté Bruins, Jordan Adams compile 17 points, tandis que Kyle Anderson, en manque d’adresse, finit avec un seulement 11 points mais totalise 9 rebonds et 5 passes décisives.

Florida avance jusqu’au Elite Eight et retrouvera l’équipe surprise de cette March Madness : Dayton. Une place au Final Four pour les Gators serait une première depuis 2007, date du dernier titre remporté par Florida avec la bande à Joakim Noah.

La box-score :
box flo vs ucla

Les highlights :

 

 

(11) Dayton 82 – 72 Stanford (10)

Dayton poursuit son aventure extraordinaire, en se débarrassant de Stanford après avoir éliminé tour à tour Ohio State et Syracuse. Les Flyers ont très vite pris le contrôle de la partie face à un Cardinal dont il fallait se méfier (tombeur de Kansas au tour précédent). Grâce à une bonne adresse extérieur Dayton a très vite trouvé des solutions pour faire plier la défense de zone de Stanford, parvenant à creuser l’écart du match dès la première mi-temps. Le duel entre Jordan Sibert et Chasson Randle a bien eu lieu ! Sibert termine meilleur marqueur de Dayton avec 18 points tandis que Randle marque 21 points mais à 5/21 aux tirs. Kendall Pollard ajoute 12 points pour Dayton en sortie de banc, Dwight Powell frôle le double double avec 17 points et 9 rebonds pour Stanford. Le collectif des Flyers a une nouvelle fois parlé et mène les hommes d’Archie Miller vers le Elite Eight pour la première fois depuis 30 ans. À noter que le junior français Alex Gavrilovic, natif de Strasbourg, a foulé le parquet pour prendre part à la fête pendant 4 minutes pour capter 2 rebonds.

Dayton retrouvera Florida en finale régionale pour le compte de l’Elite Eight et tentera de décrocher un ticket pour le Final Four qu’il n’a plus atteint depuis son unique participation en 1967. Nous aurons également un duel de français entre Will Yeguete (Florida) et Alex Gavrilovic (Dayton), il y aura donc un représentant tricolore au Final Four !

La box-score :
box dayton vs stanford

Les highlights :

 

 

West Region

arizona parlons basket

(1) Arizona 70 – 64 San Diego State (4)

Les Aztecs ont chèrement vendu leur peau et ont donné du fil à retordre aux Wildcats, qui sont parvenus à prendre le dessus dans les dernières minutes de la rencontre. Xavier Thames a une nouvelle fois été exceptionnel pour son dernier match sous les couleurs de San Diego State avec ses 25 points. Mais il était trop esseulé pour pouvoir conduire ses coéquipiers à la victoire. En face, Arizona s’est appuyé sur le trio Aaron Gordon – Nick Johnson – Rondae Hollis-Jefferson, avec 15 points inscrits chacun. La véritable star d’Arizona, Nick Johnson s’est chargé de plier la rencontre en fin de match en inscrivant les 13 derniers points de son équipe dans les trois dernière minutes ! Aaron Gordon très bon durant le tournoi a montré qu’il était bien plus qu’un potentiel physique, il se revèle être un joueur très intelligent et capable de se fondre dans un collectif bien huilé.

Arizona accède au Elite Eight et croisera la route de la tête de série numéro 2 Wisconsin, pour une place au Final Four qu’il n’a plus atteint depuis 2001.

La box-score :
box san diego st vs arizona

Les highlights :

(2) Wisconsin 69 – 52 Baylor (6)

La machine Baylor s’est enrayée hier soir, elle qui tournait si bien depuis le début du tournoi et qui avait permis d’éteindre Creighton, cette fois ce sont les Bears qui se sont fait manger. Wisconsin n’a laissé aucune chance à Baylor d’exister dans cette rencontre. Le manque d’adresse et la défense de faire proposée par les Badgers, ont totalement dépossédé les Bears, dont le retard a atteint les vingt points en fin de rencontre. Frank Kaminsky a été le grand artisan de cette victoire pour Wisconsin, avec 19 points et 6 contres, Ben Burst ajoute 14 points, et le meneur Traevon Jackson est une nouvelle fois complet dans son registre de chef d’orchestre avec 7 points, 7 rebonds et 5 passes décisives. Côté Baylor, seul Cory Jefferson a tenu son rang avec 15 points et 7 rebonds.

Wisconsin se hisse au Elite Eight pour la première fois depuis 2005, et tentera de décrocher le troisième ticket de son histoire pour le Final Four face à Arizona.

La box-score :
box baylor vs wisconsin

Les highlights :

A propos de l'auteur

Idolâtre Kobe Bryant même dans le Colorado. Padawan de Jason Kidd et Penny Hardaway à sa grande époque.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.