Les All-NBA team ont été révélées hier soir, et comme chaque année, elles ont suscité de nombreuses réactions. C’est pourquoi les rédacteurs NBA de Parlons Basket ont décidé de constituer une 4ème All-NBA Team, celle des oubliés.

 

Meneur : Chris Paul, Los Angeles Clippers  61 matchs joués, 18.1 points, 9.2 passes, 5 rebonds, 2 interceptions

Valeur sûre parmi les meneurs, Chris Paul a encore réalisé une saison réussie. Malheureusement handicapé par une sérieuse blessure au pouce en milieu d’exercice, il a ensuite été trop esseulé en playoffs malgré sa grosse ligne de statistiques (25 points et 10 passes de moyenne). Une saison à l’image des dernières, où CP3 surnage malgré la lose éternelle des Clippers. Il reste l’un des meilleurs floor generals de la ligue et aurait pu prétendre à une des NBA All-Teams.

Arrière : Paul George, Indiana Pacers  75 matchs joués, 23.7 points, 6.6 rebonds, 3.3 points, 1.6 interception

Pour sa deuxième saison complète après sa gravissime blessure, Paul George n’a pas déçu, mais n’a non plus transcendé son équipe. Sa saison solide (peut-être sa dernière dans l’Indiana) s’est ponctuée par un duel face à LeBron James au premier tour des playoffs. Si les Pacers ont été balayés par le Roi, PG a lutté jusqu’au bout, avec ses 28 unités, 8 rebonds et 8 passes de moyenne sur l’ensemble de la série

Petit ailier : Gordon Hayward, Utah Jazz – 73 matchs joués, 21.9 points, 5.4 rebonds, 3.5 passes, 1 interception

En progrès constant, Gordon Hayward a lui aussi livré une belle saison sur l’aile. L’ancien de Butler a grandement participé à la bonne surprise Utah. Ses 24 points et 6 rebonds en playoffs auront d’abord permis d’évincer les Clippers de Chris Paul, avant de subir la loi du monstre Golden State. Une belle saison ponctuée par une première sélection au All-Star Game, qui aurait bien pu se transformer en sélection All NBA Team

Ailier fort : Karl Anthony Towns, Minnesota Timberwolves  82 matchs joués, 25.1 points, 12.3 rebonds, 2.7 passes, 1.3 contre

Dans une équipe jeune, en recherche d’expérience et il faut le dire un peu décevante (31 victoires – 51 défaites) Karl Anthony Towns s’est clairement imposé comme une valeur sûre à son poste, et ce malgré son jeune âge. À seulement 21 ans, KAT a tout pour devenir le visage de cette ligue. Offensivement ultra complet, pouvant jouer derrière l’arc ou pouvant attaquer le cercle, Towns possède la panoplie de l’intérieur moderne. Peu de doute quant à la présence de KAT dans les All NBA Teams à l’avenir.

Pivot : DeMarcus Cousins, New Orleans Pelicans – 72 matchs joués, 27 points, 11 rebonds, 4.5 passes, 1.3 contre

Sportivement, on ne peut pas reprocher grand chose à DeMarcus Cousins cette saison. Toujours aussi scoreur et bon rebondeur, Cousins a délivré une passe de plus par match que l’an dernier, portant sa moyenne à 4.5 sur la saison. Mais si Cousins est vu par beaucoup comme le pivot le plus talentueux de la ligue, l’extra sportif rattrape bien souvent DMC. Transféré des Kings aux Pelicans pendant la saison, si Cousins réussit à se concentrer à 100% sur son basket, peu de doute que son association avec Anthony Davis va faire peur à de nombreuses équipes dans la ligue.

 

Mentions Honorables :

Damian Lillard, Portland TrailBlazers : 27 points, 5.9 passes, 4.9 rebonds

Plus All Star depuis 2015, « Dame D.O.L.L.A » reste un meilleur joueur que rappeur. Encore auteur d’une remarquable saison, Lillard, bien aidé par McCollum, a porté les Blazers jusqu’aux playoffs, mais la rude concurrence à son poste le bloque aux portes d’une All NBA Team.

Klay Thompson, Golden State Warriors : 22.3 points, 3.7 rebonds, 2.1 passes

Alors que l’on s’inquiétait de l’impact de l’arrivée de Kevin Durant sur ses stats et son jeu, le deuxième Splash Brother a su s’adapter et il a joué un rôle primordial dans la bonne saison des Warriors. Très bon défenseur, ce sont surtout ses fulgurances offensives qui font parler de lui, comme en décembre dernier où il marque 60 points… En 3 quarts-temps… Et en prenant 13 dribbles dans le match.

A propos de l'auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.