Les jeunes tricolores disputaient aujourd’hui leur quart de finale qui les opposait à La Pologne. Après avoir survolé les phases de poules, elles avaient à coeur de confirmer. Pari réussi, retour sur un match plein, remporté haut la main.

La mise en route fût compliquée pour nos U16 : des passes mal ajustées qui donnent lieu à des interceptions polonaises qui, fort heureusement, sont plus ou moins sans conséquences. Après avoir été menées quelques minutes de deux ou trois paniers, les françaises relèvent la tête et commencent à trouver leur rythme. Elles règlent la mire et parviennent à prendre la tête à la fin du premier quart temps (15-19).

Le deuxième quart-temps est clairement une boucherie pour les Bleues. La France déroule son jeu, et le duo Iliana Rupert  (14 points et 9 rebonds) / Marine Fauthoux (10 points) conclut parfaitement les attaques, le résultat est sans appel, 11 à 28 en faveur des tricolores… L’issue du match semble bel et bien scellée et on a du mal à voir comment la Pologne peut revenir dans ce match (26-47).

Au retour des vestiaires, les deux équipes semblent évoluer au même niveau si l’on ne s’en cantonne pas au score… Les pertes de balle, la maladresse guident ce nouveau quart-temps mais la France reste logiquement devant après 30 minutes de jeu (35-57).

L’ultime reprise n’est qu’une formalité, les Bleuettes remettent un coup d’accélérateur, pour preuve Zoé Wadoux (19 points et 5 rebonds) claque trois 3points en une minute. Ainsi, l’écart gonfle et l’équipe de France se qualifie avec la manière (42-76) pour la demi-finale de l’Euro.

Au delà d’un super collectif français (9 joueuses sur 10 auront inscrit au moins un panier), il est à noter le très bon pourcentage aux lancers francs des Bleuettes (13/14) mais également l’omniprésence aux rebonds (44 pour les tricolores, 35 pour les polonaises).

La demie se jouera ce vendredi à 18h30 face à l’Italie qui l’a emporté contre l’Espagne (championne en titre) 50 à 49.

A propos de l'auteur

Article co-écrit par une partie des rédacteurs de Parlons-Basket féminin

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.