Ce championnat d’Europe des U18 réserve bien des surprises… Après un début de championnat en dents de scie, les Bleues avaient réussi à écarter la Russie et l’Espagne. Il restait dorénavant 40 minutes pour se hisser en finale et réitérer le titre de l’an dernier.

Les Bleues débutent bien le match, malheureusement la maladresse en dernière intention maintien les deux équipes au coude-à-coude. Ainsi, seulement un point sépare les deux formations après 10 minutes de jeu.

Un 9 à 0 en début de second quart-temps entraîné par le duo Océane Monpierre et Kadiatou Sissoko permet aux tricolores de prendre les devants dans la rencontre et de maîtriser son adversaire. Mais là encore, la Serbie ne souhaite pas abdiquer aussi facilement et une nouvelle série, ce coup-ci en faveur des Serbes vient conclure ce quart-temps, voyant les deux équipes rejoindre les vestiaires avec seulement un point d’écart. (25-24 en faveur des Bleues).

Durant le troisième quart-temps, le scénario va se répéter. Propulsées par Tima Pouye (19 points, 4 rebonds et 3 passes décisives), les Bleues vont reprendre le dessus sur leur adversaire comptant jusqu’à 11 points d’avance. La Serbie va se rebeller, recoller au score à l’entame de l’ultime reprise.

Le dernier quart-temps débute avec une avance de 4 points pour les joueuses de Cathy Melain. Malheureusement, les Bleues vont totalement s’écrouler. Ivana Katanic (22 points, 8 rebonds et 9 passes décisives) va continuer son récital. 1 à 14 en faveur des Serbes en début de quart-temps, la série ne va pas s’arrêter là… 5 à 27 en dix minutes, un 5 à 34 à cheval sur les deux derniers quart-temps, voilà la fin de match. L’équipe de France s’incline 48 à 66.

Il restera un ultime match pour terminer sur une bonne note et une place sur le podium à aller chercher. Match à 18h face à la République Tchèque.

A propos de l'auteur

« Certains veulent que ça arrive, d’autres aimeraient que ça arrive et d’autres font que ça arrive »
A-t-on besoin de préciser son auteur ? Une référence pour n’importe quel basketteur !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.