Rudy Gobert sort d’une saison plus que réussie avec le Jazz (14.0pts, 12.8rbds, 2.6blks). Second au vote de meilleur défenseur de l’année, présent dans la 2nd All-NBA Team et dans les discussions pour le All Star Game, il a véritablement pris une autre ampleur. À tel point qu’il était aussi en course pour la récompense de meilleure progression. Mais le pivot français a encore d’autres objectifs…

Avec le départ de Gordon Hayward, additionné à celui de George Hill, le Jazz a perdu ses deux meilleurs scoreurs et donc, beaucoup de qualités offensives. Gobert a une occasion d’accéder à un statut de franchise player. Mais cela passera par davantage de responsabilités en attaque et il le sait. Il en a fait sa priorité comme il le révèle à Alex Kennedy, de Hoopshype :

J’ai vraiment travaillé sur mon corps, pour devenir plus fort. Et j’ai travaillé ma vitesse. Mais mes objectifs principaux sur le terrain, c’est d’améliorer mon jeu au poste et mon shoot mi-distance. Ce sont les deux choses sur lesquelles je me focalise.

Son coach, Quin Snyder, lui a fait part de son intérêt à l’impliquer beaucoup plus dans les phases offensives, en lui permettant de toucher davantage la balle. Les deux hommes ont eu une discussion à ce sujet et Gobert est prêt à assumer son nouveau rôle :

On en a parlé un peu [avec son coach]. C’est comme ça. J’ai progressé chaque année et mon rôle offensif a augmenté. Je vais franchir un nouveau cap cette saison. Je ne suis pas un gars qui touchait beaucoup la balle en attaque. Je faisais en sorte que mes coéquipiers aient des shoots ouverts, et je finissais au cercle. Désormais, je sais que je vais probablement être capable de montrer encore plus.

Malgré les nombreux changements dans l’équipe, le Français reste confiant. Il est ravi de la draft de Donovan Mitchell, impressionné par sa compétitivité et ses capacités des deux côtés du terrain. Il est également excité à l’idée de jouer avec son rival espagnol, Ricky Rubio, un joueur qui pourrait lui distribuer beaucoup de caviars. Pour lui, le Jazz est toujours une équipe redoutable.

Notre identité n’a pas changé, notre objectif non plus. On a fait quelques changements, Gordon Hayward est parti, George Hill aussi. Nous avons de nouveaux meneurs, de nouveaux ailiers et de nouveaux rookies. Ce sera un groupe différent mais avec la même identité. Nous allons continuer à être une des meilleures équipes défensives de la ligue.

De nouveaux coéquipiers, un nouveau statut, de nouveaux objectifs… « Gobzilla » pourra t-il confirmer ? On le saura très bientôt.

A propos de l'auteur

Étudiant en com. Passionné de NBA depuis près de 15 ans grâce à la génération dorée du début des années 2000. Inconditionnel fan des Lakers depuis Kobe et Shaq.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.