Transféré du côté des Hawks il y a deux ans par les Knicks, Tim Hardaway Jr s’apprête à revenir dans sa franchise de départ. Si tout le monde n’est pas forcément satisfait du retour de l’arrière, c’est bien le cas pour un ancien de la maison, Allan Houston.

Deux saisons après avoir été transféré du côté d’Atlanta le soir de la Draft 2015, l’arrière revient avec à la clé un assez gros contrat, 71 millions sur les quatre prochaines années. Un montant bien évidemment qui ne plaira pas à tout le monde, pour un joueur qui a compilé 14.5 points, 2.8 rebonds et 2.3 passes de moyenne la saison dernière avec les Hawks.

Tim Hardaway Jr aura donc quelques attentes sur lui du côté des Knicks, mais pour Allan Houston, ancien joueur des Knicks de 1996 à 2005 et désormais assistant du GM, le retour de l’arrière est une excellente nouvelle.

Je suis enthousiaste pour Hardaway, quand vous avez 20 ans et que vous arrivez dans cet environnement, tout le monde doit grandir et devenir mature. Il s’est bien développé et il s’est préparé pour ce moment. Il est prêt pour ça.

New York a en tout cas décidé de faire confiance à son ancien joueur avec ce gros contrat, pas facile dans une équipe comme les Knicks. Allan Houston est bien placé pour le savoir, puisque l’ancien arrière des Knicks avait connu des pépins aux genoux après la signature d’un joli deal.

L’état d’esprit que j’avais c’était : tu rentres, tu bosses dur, se donner à fond, toute votre vie et en tirer le meilleur parti. Il faut être précieux, pas juste à cause de l’argent, mais être précieux envers votre famille, votre communauté, pour la franchise. C’est l’état d’esprit de Tim Hardaway Jr aujourd’hui.

Les dirigeants des Knicks ont en tout cas pris un risque en faisant revenir l’arrière pour un tel montant. Un choix qui a surpris du monde et ce n’est pas encore fini, puisque la Big Apple doit encore gérer le départ de Carmelo Anthony. 

A propos de l'auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.