Jaylen Brown, jeune et ambitieux joueur des Celtics, a connu des premières finales de conférence Est plutôt mouvementées. En effet, son adversaire direct était LeBron James, qu’on ne présente plus. Il fallait donc bien trouver une solution pour surmonter le stress d’affronter le meilleur joueur du monde.

Coaché mentalement par Graham Betchart depuis ses années lycéennes, Brown utilise une méthode musicale. Le principe paraît surprenant mais reste simple : le Celtic doit écrire un rap d’auto-motivation et l’écouter avant les matches, une méthode nommée Building Blocks :

« Jour de match, il est temps de se mettre dedans »

« Je pourrais tout balancer mais je ne le ferai pas. »

« Je dois inspirer puis expirer, même si je suis dans les enfers. »

Voici ce que l’on peut entendre dans son morceau personnel. L’intérêt? D’après son coach, Betchart, avoir une musique personnalisé comme celle-ci permet de se concentrer sur soi-même, et ce plus facilement qu’avec une chanson que tout le monde connaît ou peut se procurer rapidement.

Graham Betchart suit aussi d’autres joueurs NBA comme Skal Labissière et Aaron Gordon (depuis ses 11 ans!).

A propos de l'auteur

Chroniqueur Starting Five, aussi solide au quizz que les genoux de Derrick.
Giannis MVP, soon.
@benetoz_

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.