Le championnat de LFB est l’un des plus relevé en Europe… La participation des clubs français en EuroLeague en est clairement la preuve… Cette saison, comme les dernières d’ailleurs, la France peut se venter d’avoir 3 représentants. Ce soir, pour le compte de la première journée d’Euroleague, Bourges se déplaçait à Prague (CZE), Villeneuve d’Ascq recevait Polcowice (POL) et Lattes-Montpellier prenait la route de Salamanque. L’équipe de Parlons Basket Féminin revient sur les résultats de cette soirée.

ZVVZ USK Praha 64 – 61 Tango Bourges Basket

La soirée démarre mal pour les Berruyères qui dès l’entame de match se voient infliger un 6 à 1. Les tchèques, emmener par Marta Xarguay déroulent leur jeu et Bourges peine à trouver des solutions tant en défense qu’en attaque. (20-13) à la fin du premier QT.  Dans le second QT Marine Johanès commence à trouver la mire à 3 points et tente de redonner confiance à ses coéquipières. Malheureusement, trop d’imprécisions en attaque et quelques interceptions qui ne donnent pas lieu à des paniers maintiennent Prague devant. Olivier Larfargue est souvent obliger de recadrer ses joueuses dans le but de faire déjouer leurs adversaires. Avant de rentrer aux vestiaires, Bourges est toujours derrière de dix points. Tout reste à faire (30-20). Tout porte à croire que la pause a fait du bien au club français : plus de hargne, on trouve plus facilement le cercle et en défense on est plus dures. Il faudra attendre le dernier QT pour voir vraiment Bourges à l’oeuvre à l’image d’Alexia Chartrereau et Valériane Ayayi, qui ramènent leurs coéquipières dans la partie. Du côté de Prague, Marta Xarguay fait le boulot défensivement. Bourges sera devant pour la première fois du match. A deux minutes de la fin, les berruyères sont toujours devant mais ne gèrent pas bien leur possession de balle et n’arrivent pas à creuser l’écart, ce qui permet à Prague de revenir dans la partie et de mener d’un petit point. Encore une fois, Bourges joue trop vite et donne de munitions à ses adversaires. Une perte de balle et deux fautes coup sur coup donne deux lancers francs à Prague qui seront réussis. Il reste 5 secondes et une seule option pour Bourges : un tir à 3 points pour arracher la prolongation. Tir qui sera pris par Alexia Chartrerau, le ballon touche le cercle mais ne rentre pas. Prague arrache donc sa première victoire dans cette compétition 64-61.

A noter quand même le nombre de pertes de balle : une vingtaine de chaque côté. Marta Xarguay termine la rencontre comme meilleure marqueuse avec 19 points, 6 rebonds, 3 interceptions pour 22 d’éval. Du coté de Bourges, Alexia Chartereau, qui a notamment eu le shoot de la gagne, finit avec une belle copie (13 points, 4 rebonds et 12 d’éval).

 

 

ESBVA 65 – 60 CCC Polkowice

Seul représentant français évoluant à domicile, le club nordiste recevait l’équipe Polonaise de Polkowice qui avait remporté son match de barrage pour se qualifier en EuroLeagueWomen. Sur le papier, le champion de France de la saison dernière semblait favoris, mais au basket, rien n’est jamais fait…
Il faut attendre 1minute et 30 secondes pour voir le premier panier du match, mais par chance il est signé Villeneuve. S’en suit une véritable partie de ping-pong (+1/-1). Mais sur une superbe coupe de Marielle Amant, parfaitement servie par Virginie Bremont, Villeneuve d’Ascq prend trois points d’avance… Seulement quelques secondes après, Polkowice renverse la situation pour repasser devant. En 6 minutes de jeu le ton est clairement donné, aucun panier ne sera facile pour aucune des deux équipes. Les pertes de balles des Guerrières (6) viennent ternir les dix premières minutes du match, mais à la fin du premier quart-temps, l’écart reste moindre, Polkowice mène 13 à 15.
Aucune équipe ne semble prendre l’ascendant sur l’autre… Pourtant en milieu de quart-temps, quelques finitions manquées par les locales, essouflées, permettent à Polkowice de se créer une petite avance (20-25 ; 15’30). Bien en rythme, les polonaises continuent sur leur lancée, l’écart gonfle et atteint même les 10 unités. Un regain d’énergie permet à Villeneuve de se relancer en fin de quart-temps (26-32).

Au retour des vestiaires, la partie de ping-pong reprend de plus belle, malheureusement l’avance prise par Polkowice ne permet pas à Villeneuve de recoller au score. Quelques minutes sans inscrire le moindre panier voilà que les Polonaises se mettent à douter, les Guerrières, portées par un Palacium en feu, cherchent des solutions... Quelques attaques placées, un collectif à la marque, et sur un 3 points de Jo’ Leedham, Villeneuve passe devant (41-38 ; 28’30). À l’entame de l’ultime reprise, tout reste à faire (41-41).
Emportée par la bonne dynamique de toute l’équipe, mais tout particulièrement par Laetitia Kamba (8 points et 4 rebonds), les nordistes semblent prendre le dessus sur leur adversaire. Le festival longue distance de Jo’ Gomis est lancée, la défense est bien en place, les contre-attaques sont lancées, Villeneuve tient enfin son adversaire. La fin de match est maitrisée (bien que la fin nous aura donnée des sueurs froides) et les locales s’imposent 65 à 69. Bien que Johanne Gomis (13 points, 4 rebonds et 4 passes décisives) termine meilleure marqueuse de son équipe, il est a relevé la marque Villeneuvoise qui est très répartie sur cette rencontre.

Perfumerias Avenida Salamanque (ESP) 64 – 34 BLMA

Les Montpelliéraines se déplaçaient en Espagne pour la première journée d’Euroleague Women, un déplacement périlleux pour les gazelles toujours privées d’Anaël Lardy et de Fatimatou Sako. Et quel déplacement périlleux !!! Que de périples pour arriver en Espagne (un départ pour Marseille à 8h, un vol retardé puis annulé sur place, bref, les Montpelliéraines sont arrivées à 22h30 à Salamanque hier soir). Les locales débutent mieux le match que leur adversaire et mènent très rapidement 6 à 0 après 5 minutes de jeu. Les héraultaises n’y arrivent pas, dépassées, elles ne trouvent pas de solutions en attaque, défensivement, les choses ne vont pas mieux elles se retrouvent vite dans la pénalité. Adroites aux lancers-francs, l’écart est fait et les espagnoles mènent clairement, 20 à 8 à la fin du premier quart.
Le second quart-temps est équilibré mais les locales profitent de la moindre erreur des Gazelles pour faire gonfler la marque. Pourtant le BLMA ne baisse pas pour autant les bras, et tente de revenir sous les dix points. Malheureusement à la pause l’écart est toujours là et le score est de 30 à 16.

Au retour des vestiaires, Salamanque enclenche la seconde et passe un 12 à 2 à son adversaire du du soir. L’écart est net, les françaises sont clairement menées, 25 points séparent les deux formations. En fin de 3ème quart-temps, les deux équipes se rendent coup pour coup mais l’écart ne dégonfle pas (46-21).
N’ayant plus rien à perdre le BLMA réagi et reviennent sous les 20 points 49-30. Cela fut de courte durée. Les locales reprennent le large. Les gazelles montrent leur limites et les espagnoles déroulent. Le score final est de 64-34. Elonou termine cette rencontre avec 16 points et 5 rebonds au compteur. Du coté de Montpellier, Courtney Hurt finit avec 14 points et 6 rebonds.

LES EXPAT’S

Sous ses nouvelles couleurs, Olivia Epoupa et son équipe se sont inclinées sur le parquet de Sopron (72-53). L’internationale française aura réalisé une copie plutôt interessante en terminant la rencontre avec 13 points, 6 rebonds, 2 passes décisives et 3 interceptions en 31 minutes de jeu.
Du coté de l’Italie, Schio, entrainé par Pierre Vincent s’est lui aussi incliné (67-64). Face à l’équipe de Yakin Dogu University, Endy Miyem (3 rebonds) et Isabelle Yacoubou (7 rebonds) ont terminé toutes deux avec 8 points.
Enfin, le Dynamo Koursk d’Hélèna Ciak s’est imposé 84 à 68 face à Braine. L’intérieure des Bleues réalise un match complet avec des statistiques honorables (11 points, 4 rebonds et 2 contres).

LES RÉSULTATS

Groupe A :
Sopron (HUN) 72 – 55 Galatasaray (TUR)
Dynamo Koursk (RUS) 84 – 68 Castors Braine (BEL)
ZVVZ USK Prague (CZE) 64 – 61 Tango Bourges Basket
ESBVA 65 – 60 CCC Polkowice (POL)

Groupe B :
UMMC Ekaterinbourg (RUS) 79 – 68 Wisla-Can Pack (POL)
Fenerbahce (TUR) 67 – 61 Nadezhda Orenbourg (RUS)
Yakin Dogu University (TUR) 67 – 64 Familia Schio (ITA)
Perfumerias Avenida Salamanque (ESP) 64 – 34 BLMA

LES CLASSEMENTS

Groupe A :

Groupe B :

*N’oubliez pas notre petite revue d’effectifs

A propos de l'auteur

Une bande de passionnée qui aime tout simplement le basket féminin. Nous mettons tout en oeuvre pour promouvoir cette passion qui nous tient tant à coeur.

Parlons-Basket féminin : Louis B, Clément Denys, Eva Esteves, Willy Frette, Jennifer Roustan et Chloé Berard

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.