Le Jazz reçoit le Thunder cette nuit à 3 heures du matin, l’occasion pour Rudy Gobert de croiser le chemin du nouveau trio du Thunder.

Battu par les Wolves hier soir, Utah n’aborde pas la rencontre face à Oklahoma City dans les meilleures conditions, mais c’est également le parfait moyen de se relancer directement. Malheureusement pour le Jazz, cette confrontation se fera sans Rodney Hood, blessé. L’arrière avait marqué 20 points hier, c’est donc forcément une arme offensive de moins pour la franchise, une mauvaise nouvelle. Avec Rudy Gobert, c’est en tout cas bien défensivement que la franchise va tenter de faire la différence. S’il devra contenir les assauts répétés d’un certain Russell Westbrook dans sa raquette, c’est Ricky Rubio qui va devoir défendre sur lui pour la majorité du match. L’équipe entière est-elle capable de tenir la cadence pendant 48 minutes ? On devrait bientôt le savoir.

Malheureusement pour le Jazz, cette saison du côté du Thunder, il faut aussi se coltiner Carmelo Anthony et Paul George, deux armes offensives redoutables de plus dans l’effectif. Il ne s’agit donc plus de défendre sur un joueur, mais bien trois. Un petit test pour Oklahoma cependant ? Les hommes de Billy Donovan devront certainement régler quelques bricoles à l’approche de ce match. Si le déchet de passe ou des multiples pertes de balles n’ont pas coûté cher face aux Knicks, ça pourrait être le cas ce soir. Russell Westbrook a compilé 7 pertes lors du dernier match, quelques imprécisions, voilà quelques données à réparer. L’occasion pour Billy Donovan de continuer à perfectionner ses rotations également.

Reste que sur le papier c’est bien deux solides équipes de la conférence Ouest qui s’affrontent. Le Jazz veut se relancer tout de suite, le Thunder veut confirmer. On ne tirera évidemment aucun enseignement définitif après ce match, mais voilà un moyen de se mettre en confiance face à un rival de conférence.

Le Jazz compte sur Rudy Gobert pour continuer à faire régner sa loi dans la raquette, mais le Thunder peut désormais dégainer derrière l’arc. Il faudra donc compter sur une solide défense du Jazz et de la part de tout ce beau monde pour espérer repartir avec un bon résultat, car au jeu de qui peut marquer le plus de points, Utah n’est peut-être pas la franchise la mieux armée.

A propos de l'auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.