A la fin de la 6ème journée de Pro A, Le Mans conserve sa place de leader et commence à prendre de l’avance avec 6 victoires et 0 défaite. Bourg s’offre les monégasques tandis que l’ASVEL chute face à Pau.

Châlons-Reims 89 – 79 Limoges

Même si Limoges a tenu pendant 25 minutes avec un Mam’ Jaiteh très dominateur (20 points 10 rebonds et 1 contre), l’addition des matchs d’Eurocup et de Pro A ont pesé dans les jambes des Limougeauds. Et le CCRB ne s’est pas privé d’en profiter, collectivement très bon (6 joueurs à plus de 10 d’éval et 21 passes décisives). Ils comptent désormais 4 victoires pour seulement 2 défaites.

 

Bourg-en-Bresse 89 – 83 Monaco 

C’est LA surprise de cette sixième journée ! Rien n’est acquis lorsqu’on se déplace à l’Ekinox et c’est Monaco qui en a fait les frais. Pourtant très solide en défense depuis le début du championnat, les monégasques n’ont pas réussi à arrêter les offensives Bressannes avec 89 points encaissés. Notamment Gilvydas Biruta qui compile 24 points, 7 rebonds et 1 contre pour 30 d’évaluation, tout ça en sortie de banc !! Le promu est donc plus que jamais une réelle équipe qui compte bien viser de grands objectifs cette saison.

 

Le Portel 74 – 58 JDA Dijon

Deux équipes aux coudes à coudes même si Dijon avait une victoire de plus. C’est Le Portel qui s’est montré le plus entreprenant dans son chaudron face à des Dijonnais en manque d’adresse. Le Portel partage donc désormais la 9ème place du championnat avec cette victoire aux cotés de la SIG, Limoges et Dijon.

 

Chalon/Saône 74 – 75 BCM Gravelines

Très gros coup dur pour Chalon qui perd encore une fois de très peu. Quant-à lui, le BCM s’offre un deuxième succès consécutif depuis le départ de D.J Cooper. Sans Jérémy Nzeulie, les Chalonnais ont été complètement éteint par Terry Allen ! Jusqu’ici très discret, l’ailier fort a infligé 32 points (76% de réussite totale) 4 rebonds et 4 passes décisives aux chalonnais. 6ème défaite consécutive pour le champion de France qui vient de s’offrir les services de Darrin Dorsey en poste de meneur.

Cholet 77 – 80 Nanterre

La victoire de Nanterre tient du miracle. Une première mi-temps presque parfaite de Cholet leur permet de mener 55 à 30 ! Oui 25 d’avance pour Philippe Hervé et ses hommes à la maison. Un bon Jerry Boutsiele (13pts, 9reb, 19 d’évaluation) ne va pourtant pas empêcher une deuxième mi-temps totalement ratée (50 à 22 pour Nanterre). Efficace, Jo Passave-Ducteil termine avec 21pts (9/12 au tir), 6reb pour 21 d’évaluation en moins de 20 minutes sur le terrain (19).

Strasbourg 90 – 60 Hyères-Toulon

La SIG était un cran au-dessus. Solide défensivement, ils laissent le HTV à 9 points seulement dans 2ème quart-temps et rentrent aux vestiaires en menant 44 à 24. Darion Atkins a dominé les débats avec 14pts, 11reb, 5ast, 2blk pour 25 d’évaluation. Lorsque le collectif de Strasbourg est en place (21 passes décisives), on sait combien le jeu développé par Vincent Collet peut être efficace. En témoigne le pourcentage au tir de l’équipe avec 54% et un bon 8/19 (42%) à 3pts. Avec 3 victoires pour 3 défaites, ils reviennent à la 9ème place juste derrière le… HTV (4-2).

Levallois 81 – 71 Boulazac

Une victoire (enfin) pour Levallois. Ce succès, les hommes de Fred Fauthoux sont allé le chercher à l’usure. Encore dans le coup dans le troisième quart-temps (39-42) le BBD a posé quelques soucis à Levallois. Le promu va malheureusement craquer dans les 10 dernières minutes en encaissant rapidement un 5-0. Déjà coupable d’un passage à vide dans le deuxième quart-temps (7-0 encaissé, 29-18 dans la période), les joueurs de Boulazac payent leurs efforts. Karvel Anderson se montre avec 26pts (6/11 à 3pts !), 2reb, 3ast et 24 d’évaluation mais se retrouve un peu seul (2 joueurs à plus de 10 d’évaluation avec Eloy Vargas). Levallois avait un chien à trois têtes pour verrouiller la victoire : Prepelic (19pts, 4reb, 5ast, 15 d’éval), Gavin Ware (17pts, 6reb, 2ast, 22 d’évaluation) et un Boris Diaw incisif (16pts, 8reb, 5ast, 1blk, 25 d’évaluation). Levallois est-il de nouveau en marche ?

Pau-Lacq-Orthez 92 – 81 Asvel

Redoutable d’efficacité, Pau n’a pas tremblé face à l’Asvel. 6 joueurs terminent à plus de 10 d’évaluation dont 2, Dowe (24pts, 4reb, 3ast) et Okobo (15pts, 6reb, 3ast) sont à plus de 20 avec respectivement 23 et 24 d’éval. Le cercle avait des allures de bassine avec des pourcentages à 58.3% au tir dont un 12/24 à 3pts. L’Asvel s’incline pour la 2ème fois cette saison.

Antibes 69 – 72 Le Mans

Ce lundi soir, en clôture de la sixième journée de Pro A, le MSB invaincu se déplaçait à Antibes qui n’avait pas encore perdu à la maison en deux rencontres. Vincent Sanford, auteur de 11 points dans le premier quart-temps, permet à Antibes de prendre les commandes. Les hommes de Julien Espinosa mènent 20 à 13 à la fin de la première période grâce aux rebonds et aux paniers marqués sur seconde chance. De bons stops en défense permettent au Mans de revenir au score. Blue, meilleur scoreur et évaluation de la Pro A, est complètement muselé par les manceaux (2 points en première mi-temps). Ces derniers passent devant à la mi-temps sous l’impulsion de DJ Stephens (35-39). En début de deuxième mi-temps, tout s’accélère pour le MSB qui réalise une série de 10-0. Les hommes d’Éric Bartecheky prennent même 18 points d’avance dans le troisième quart-temps et le match semble plié. Cependant, c’est sans compter sur Antibes qui recolle à 9 points en fin de 3ème quarts-temps grâce à Jarel Blassingame qui rentre deux tirs de suite à longue distance (51-60). Antibes reste au contact et, grâce au jeu rapide, ils égalisent à 69 partout à 1min20 du terme. À quelques secondes de cette fin de matche houleuse, Blassingame ,voulant arrêter le chronomètre, commet une faute antisportive. Ce coup de sifflet peut être surprenant, mais au ralenti on se rend compte que le joueur ne joue effectivement pas le ballon. Antibes a la balle pour partir en prolongations, mais Tyler Harvey, contesté, rate son tir derrière l’arc. Le Mans s’est fait peur et s’impose donc 72-69. Justin Cobbs (15 points et 10 passes pour 18 d’évaluation) et le géant Youssoupha Fall (13 points, 8 rebonds et 18 d’évaluation) ont beaucoup contribué au succès du MSB. Les 17 points de Vincent Sanford n’ont pas suffit pour faire chuter le leader de la Pro A.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.