Cette semaine se jouait la 5ème journée d’EuroCup. Tous nos clubs français jouaient à domicile, sauf Charleville qui se déplaçait ce soir sur le parquet de Keltern. Résumés, résultats, classement, voici tout ce qu’il faut retenir de cette 5ème journée d’EuroCup.

Keltern Stars (ALL) 57 – 85 Flammes Carolo 

Avant ce déplacement chez les Stars, les Flammes sont en tête de leur groupe avec quatre succès en autant de matchs. De leur coté, Rutronik est dernier du groupe avec un succès et 3 défaites. Après leur victoires à Nantes dimanche, c’est l’occasion pour Charleville d’enchaîner sur une nouvelle victoire. Le début de rencontre est à l’avantage de Charleville. Elles mènent 6-11. Oui mais voila, les Flammes se relâchent et laissent leur adversaire du soir revenir à égalité (11-11, 5e). La fin de quart temps est parfaitement équilibré. Les deux équipes se quittent dos à dos après dix minutes de jeu, 17-17. Le début de la seconde reprise est comme la première :  à l’avantage des Flammes. Après un 5-0 initial, le reste du quart temps est équilibré. Toutefois, les joueuses de Romuald Yernaux font la course en tête. Elles mènent 25-30 au milieu de ce deuxième acte. La fin de quart temps est catastrophique pour les Carolo. Les stars passent un 13-0 aux françaises. Le score à la pause est donc de 38-30 en faveur des locales.
Au retour des vestiaires, les premières minutes sont équilibrées. Après un 4-4 initial, les Flammes enchaînent un 9-0 pour repasser devant, 42-43. Avant la fin de cette reprise, Charleville accroît son avance. Elles vont inscrire dans ce quart-temps, plus que dans la première mi temps. Avant les dix dernières minutes, les Carolo mènent largement, 45-62. En début de dernier quart temps, Charleville Mézières continuent sur leur lancée et passent les 20 points d’avance. Les allemandes sont trop justes et les carolo déroulent. Elles s’imposent finalement 57-85. Après une première mi temps difficile, les françaises ont réalisé une très belle seconde mi temps. Elles ont inscrit 55 points en deuxième période.

Clarissa Dos Santos est de loin la meilleure joueuse de la rencontre pour les Flammes. Sa prestation est assez impressionnante. Elle score 20 points et capte 18 rebonds pour 38 d’évaluation. A noter pour Charleville une belle performance collective. 6 joueuses sont à 8 points ou plus.  

 

 

Basket Landes 88 – 75 Gérone (ESP)

C’était le choc du groupe G : Basket Landes recevait Gérone, le leader invaincu. Le club espagnol en était à quatre victoires en autant de rencontres, les landaises de leur côté cumulaient trois victoires et une défaite. Cette rencontre était donc l’occasion de remettre les pendules à l’heure entre ses deux équipes. Le match débute sur les chapeaux de roue. Les paniers s’enchaînent et les deux équipes se tiennent. Finalement, au terme d’un premier quart-temps explosif, Basket Landes parvient à créer un petit écart 30-25. Le deuxième quart est à l’inverse, plus défensif. Les défenses se mettent en place et l’adresse chute. Les espagnoles reviennent tout près de Basket Landes à la mi temps : 44-41. Au retour des vestiaires, l’écart est toujours aussi serré. Les deux équipes se tiennent depuis le début de la partie. Finalement, Basket Landes finit mieux ce 3ème quart-temps et mène 66-59 à l’entame des 10 dernières minutes. Dans ce dernier acte, les deux équipes se rendent coup pour coup. Basket Landes ne faiblit pas et s’impose 88-75 face au leader du groupe G. Du côté des stats, Queralt Casas a régalé avec ses 18 points, 4 rebonds et 7 passes décisives.

Hainaut Basket 80 – 60 Namur (BEL)

Le Hainaut qui comptait deux victoires et deux défaites avant ce match, recevait l’équipe de Namur, leader invaincu du groupe avec quatre succès. Après une défaite frustrante en Belgique lors du match aller (75-73), le Hainaut avait à cœur de prendre sa revanche. L’équipe française a fait belle impression face au leader de ce groupe. Durant le premier quart temps les Green Girls tiennent tête aux belges. Elles font même plus que résister et mènent de sept points après 10 minutes de jeu : 25-18. Le deuxième quart commence comme le premier, et à la pause le score est sans appel : 45-28. Au retour des vestiaires, Namur retrouve des couleurs. Même si les belges réduisent l’écart, le Hainaut garde tout de même une belle avance : 53-43 après cinq minutes dans les troisième quart-temps. Finalement les Green Girls terminent parfaitement cette reprise et mènent 61-43 à l’entame des 10 dernières minutes. La dernière reprise n’est qu’anecdotique (19-17) et le Hainaut s’impose largement face au leader du groupe. Score final : 80-60. Eglė Šulčiūtė finit la rencontre en double double avec 11 points et 10 rebonds, ainsi que 4 passes décisives.

Nantes Rezé 60 – 64 Gyor (HUN)

Avant cette rencontre, Nantes et Gyor avaient le même bilan : un seul succès et trois revers chacun. Dès le début de rencontre, les nantaises créent un bel écart. Elles le conservent, et mènent 21-7 après dix minutes de jeu. Dans le second quart-temps, Gyor se réveille et revient dans la partie. Après avoir compté jusqu’à 16 points durant la première mi-temps, les Déferlantes n’en possèdent plus que cinq à la mi-temps : 36-31. Au retour des vestiaires, rien ne va plus pour Nantes, l’adresse est en berne et les hongroises en profitent pour revenir. Les deux équipes sont à égalité au milieu du 3ème quart : 43-43. Finalement, Nantes reprend l’avantage dans la dernière minute : 51-49 à 10 minutes de la fin. Dans l’ultime reprise, les deux équipes se rendent coup pour coup. À 5 minutes de la fin du match, Nantes est toujours devant : 57-54. Mais par la suite, les Déferlantes vont encaisser un 3-10. Résultat, une défaite 60-64 pour les nantaises. Nayo Raincock-Ekunwe termine la rencontre en double double : 20 points, 12 rebonds. Lidija Turčinović finit le match avec 12 points et 7 rebonds.

 

 

 

 

 

 

 

 

A propos de l'auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.