Ce mercredi, le Hainaut recevait l’équipe allemande de Wasserburg pour le compte des barrages de l’EuroCup. Ce jeudi, Basket Landes se déplaçait en Suisse pour y affronter Fribourg.

Fribourg 64 – 71 Basket Landes

C’est un cinq un peu inhabituel pour Basket Landes qui est aligné en début de rencontre, préférant laisser Queralt Casas touchée à la cheville à l’entrainement au repos. Alexia Plagnard à la mène, Céline Dumerc au poste 2 et les landaises marquent le premier panier de la rencontre. Malgré un très gros contre de Miranda Ayim sur l’action qui suit, Fribourg enchaine deux paniers pour prendre les devants de la rencontre. Basket Landes déjoue face à une solide équipe de Fribourg qui déroule autour de sa joueuse Belge Noémie Mayambo. Propulsé par son secteur intérieur, les joueuses de Cathy Melain vont grignotter petit à petit pour revenir au score (16-13 ; 7’50). À la fin du premier quart-temps, les suissesses mènent de 3 points 19-16. Les suissesses continuent leur bon début de match, et Basket Lande n’arrive pas à renverser la tendance… Quelques petits éclats par-ci par-là (4 à 0, 5 à 0), et l’écart grandit peu à peu. Après une faute anti-sportive sifflée à l’encontre de Miranda Ayim, les joueuses de Fribourg prennent 9 points d’avance (31 – 22 ; 14’). Basket Landes ne compte pas baisser les bras et par l’intermédiaire de Marie-Michelle Milapie (très en vue en ce début de match : 9 rebonds, 13 points à la fin), les françaises reviennent dans la rencontre. Malheureusement, un nouvel éclat vient ternir la fin de quart-temps, ce qui remet les landaises dans la difficulté au moment de rejoindre les vestiaires (41-33). Une statistique malgré tout intéressante, la bataille aux rebonds qui est équilibrée en ce début de rencontre, 17 à 16 pour les suissesses.
En seconde mi-temps, c’est un tout autre visage que montrent les landaises. Déterminées elles reviennent le couteau entre les dents pour faire littéralement douter les locales. Céline Dumerc est en forme et l’entraîneur de Fribourg est obligé de prendre un temps-mort pour stopper l’hémorragie (41-45 ; 22’30). Bien que Fribourg retrouve la ligne de mire sur un shoot, Maja Skoric va inscrire 5 points d’affilés pour ramener son équipe à égalité. Un 12 à 25 finalement imposé en 10 minutes, et voilà que Basket landes semble maîtriser son adversaire du soir (53 – 58). Dans l’ultime reprise, les landaises continuent sur leur lancée, elles parviennent même à prendre 10 points d’avance. Mais les suissesses savent l’importance du Goal-average dans un match aller-retour, elles ne lâchent rien, et recollent au score. À 2 minutes de la fin, rien n’est joué puisque seulement 6 points séparent les deux formations… Les landaises, portées par une très grande Céline Dumerc (18 points), maîtrisent la fin de match et s’imposent 64 à 71. 
Les joueuses du Sud-Ouest font un grand pas vers les 16èmes de finale avant le match retour chez elles, la semaine prochaine.

Hainaut Basket 80 – 47 Wasserburg

Le début de rencontre est largement à l’avantage des Green Girls. Elles imposent un rythme soutenu et derrière Wasserburg peine à suivre. L’écart se creuse au fur et à mesure que le quart-temps avance. Après dix minutes, l’écart est fait et le score est de 23-16. Le second quart est la copie conforme du premier. Les locales continuent sur leur lancée et à la pause le score est de 46-27.
En deuxième mi-temps, le Hainaut continue de jouer sa partition et prend un avantage considérable. Les françaises sont tout simplement au-dessus de leurs adversaires. À l’entame des 10 dernières minutes, elles mènent 68-42. Le dernier quart n’est qu’anecdotique et est une nouvelle fois remporté par les Green Girls. Au final, c’est une victoire de prestige pour le Hainaut qui s’impose facilement 80-47 face à Wasserburg.
La capitaine Laura Garcia termine meilleure joueuse du match avec : 21 points, 4 rebonds et 5 passes pour 27 d’évaluation. La française et ancienne joueuse de LFB : Margaux Galliou-Loko, a fini la rencontre avec 10 points et 10 rebonds pour Wasserburg.
Le Hainaut a donc fait la moitié du chemin en s’imposant à domicile, et ne devra pas se faire surprendre la semaine prochaine en Allemagne. Pour passer en 16ème de finale il faudra au pire perdre de moins de 33 points… Normalement ça devrait passer …

A propos de l'auteur

Une bande de passionnée qui aime tout simplement le basket féminin. Nous mettons tout en oeuvre pour promouvoir cette passion qui nous tient tant à coeur. Parlons-Basket féminin : Louis B, Clément Denys, Eva Esteves, Willy Frette, Jennifer Roustan et Chloé Berard

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.