C’est le récap’ de la BasketBall Champions League, où l’on fait le point sur cette onzième journée ! Monaco s’est imposé allègrement face à Sassari, Chalon et Nanterre se sont inclinés respectivement face au PAOK et à Ostende. Enfin Strasbourg a pris le dessus contre Venise.

Groupe A :

AS Monaco 8755 Dinamo Sassari

Nouvelle démonstration de force de l’AS Monaco qui a survolé la partie face à Sassari (87-55) et qui conserve son invincibilité en BCL avec une onzième victoire de rang. Malgré les absences du capitaine Amara Sy et Gerald Robinson, deux hommes qui apportent énormément au scoring, la Roca Team a su s’imposer en développant un jeu collectif remarquable (29 passes distillés dont 10 pour l’unique DJ Cooper).
Dans le premier quart-temps, les italiens parviennent à faire jeu égal avec leurs adversaires (18-17 en faveur de la Principauté), mais se font ensuite complètement renverser face à l’agressivité défensive des monégasque qui réussissent un 18-0 pour clôturer cette seconde période (42 à 25 à la mi-temps). Au retour des vestiaires, les hommes de Zvezdan Mitrovic appuient un peu plus leur domination en comptant jusqu’à 35 points d’avance et assurent le spectacle pour le plus grand plaisir de la salle Gaston Médecin.
Christopher Evans a une nouvelle fois fait preuve de ses grandes qualités athlétiques à la finition des dunks, et sort une très belle copie : 23 points (10/11 aux tirs), 7 rebonds, 3 passes pour 34 d’évaluation ! Il est bien épaulé par Elmedin Kikanovic avec 18 points donc 14 en seconde mi-temps et le pistolero Serguii Gladyr auteur de 11 points.

Juventus Utena 8173 Enisey Krasnoyark

UCAM Murcia 8565 EWE Baskets Oldenburg

UNET Holon 9395 Pinar Karsiyaka

Groupe B :

PAOK 9081 Elan Chalon

Chalon s’est incliné en Grèce face au PAOK (81-90), et gâche des munitions dans l’optique dans l’optique d’une qualifications au Top 16.
Malgré une entame de match très compliqué (9-21), les chalonnais ont su très vite revenir dans la partie (22-24 à la fin du premier quart-temps). L’écart en faveur du PAOK n’était que de six points à la mi-temps (48-42), ce qui nous a offert une fin de match disputé. Alors qu’ils avaient recollé tout près à un point des grecs à la fin du troisième acte, les bourguignons ont manqué de lucidité – comme souvent en BCL – et perdent le dernier quart-temps 19 à 27, laissant ainsi le PAOK prendre la quatrième place du groupe (5v-6d comme Chalon). Les hommes de Jean-Denys Choulet ont été ultra-dominé dans la peinture (20 points inscrits contre 40 pour le PAOK, soit le double). Nul chalonnais n’est parvenu à prendre le match à son compte et emmener son équipe sur ses épaules. On retiendra quand même les 11 points, 6 passes et 3 rebonds de Mike Gelabale.

Ludwigsburg 8468 Ventspils

Capo d’Orlando 59106 Iberostar Tenerife

Gaziantep 9894 Neptunas Klaipeda

Groupe C :

Rosa Radom 6369 AEK

medi Bayreuth 7688 Banvit

Petrol Olimpija 5772 Movistar Estudiantes

SIG Strasbourg 7067 Umana Reyer Venezia

Grâce à un succès-clef décroché face au champion d’Italie (70-67), la SIG conserve ses chances de qualifications au Top 16 de BCL.
Alors qu’ils avaient entamé le match en réalisant un joli 17 à 4, les strasbourgeois ont vu leurs adversaires revenir très fort (23-17 à la fin du premier quart puis 37-36 à la mi-temps). Alors qu’ils avaient le match en main, les alsaciens se sont fait peur dans les derniers instants. Cependant à la fin du match les hommes de Vincent Collet n’avaient pas tous le sourire car il n’ont pas su prendre le goal-average (défaite 67-78 à l’aller) si important car la SIG sera en ballotages avec Venise et Bayreuth (tous les trois à 6v-5d). Miro Bilan a été une nouvelle fois précieux avec un double-double (17 points, 11 rebonds pour 21 d’évaluation).

Groupe D :

Besiktas Sompo Japan 9180 CEZ Nymburk

Telekom Baskets Bonn 7659 Aris

Oostende 7360 Nanterre 92

Nanterre a chuté en Belgique face à Ostende (60-73) et devra basculer très vite sur le choc contre Monaco en Pro A ce week-end.
Cette première mi-temps équilibrée voyaient même les franciliens en tête de six petits points après vingt minutes de jeu (37-31). Malheureusement, ces derniers ont complètement explosé dans le troisième acte (11-27 QT3). Les hommes de Pascal Donnadieu ont compté jusqu’à 21 points de retard en milieu de dernier quart-temps et n’ont pas su trouver les armes pour recoller au score. Ils ont été dominé au rebond (26 prises contre 38 pour les belges) et ont réalisé 10 minces passes décisives, preuve du manque de jeu collectif de Nanterre. Terrean Petteway termine meilleur scoreur du côté des franciliens avec 19 unités à 7/15 aux tirs.

Sidigas Avellino 5764 Zielena Gora

 

Retrouvez tous les highlights de cette onzième journée en cliquant ici.