Depuis quelques jours vous le savez sûrement, Joel Embiid crée la pagaille dans l’hexagone suite à ses différentes annonces sur l’Équipe de France ! Pour faire simple si vous n’êtes pas au courant, Joel Embiid serait chaud pour jouer un jour avec les Bleus et cela serait même sa priorité en ce moment ! Si une raquette Embiid-Gobert peut en réjouir quelques-uns, ce bazar n’a pas vraiment l’air de plaire à tout le monde notamment aux premiers concernés : nos Bleus !

14 Janvier 2018 : C’est Angelo Tsagarakis qui donne discrètement le premier coup en rappelant sur son Twitter que le cas Joel Embiid ressemble fortement au cas Anthony Randolph, un Américain naturalisé slovène afin de pouvoir jouer dans l’Équipe nationale de la Slovénie !

15 Janvier 2018 : Mais c’est Evan Fournier qui va vraiment frapper un grand coup le lendemain en réagissant au cas Embiid d’abord sur Twitter puis après sur Instagram ! De l’amour du maillot tricolore au manque de respect pour Rudy Gobert en passant par un petit soutien à Jérémy Nzeulie (qui défend les couleurs du Cameroun depuis 2012, et qui aurait bien besoin d’un peu d’aide). Il n’oublie pas de rappeler non plus qu’il n’a rien contre Joel Embiid et que sa réaction aurait donc été la même peu importe le joueur !

🇫🇷

Une publication partagée par Evan Mehdi Fournier (@evanfournier10) le

16 Janvier 2018 : Discrètement Edwin Jackson lâche des retweets sur les articles concernant la réaction d’Evan Fournier, avant de craquer sur son Twitter en remémorant à tout le monde que le principe de la sélection nationale est bien différent de celui d’un club et qu’on a toujours détesté (nous fans français de basketball) les joueurs naturalisés car c’était de l’injustice !

17 Janvier 2018 : Le président de la FFBB, Jean-Pierre Siutat calme un petit peu les ardeurs de tout le monde au micro du journal Le Monde, mais cela ne l’empêchera pas d’aller voir Joel Embiid courant février pour en avoir le cœur net sur l’envie ou non de Jojo à rejoindre nos rangs !

« Tout le monde aimerait avoir un joueur de 2,13 m qui marque 20 points par match. Mais je préfère avoir une équipe de garçons et de filles, qui ont envie d’être là. En parler aujourd’hui est un faux débat. »

« Je ne veux pas qu’on soit taxé d’aller chercher des talents comme d’autres le font. Les jeunes joueurs ne sont pas licenciés et ne sont donc pas protégés. Et, à terme, ils ne représentent plus leur pays. Je souhaite, au contraire, que les joueurs soient licenciés dans leur pays, jouent pour leur pays et que leur éventuel départ soit régulé par la Fédération internationale. »

18 Janvier 2018 : C’est maintenant au tour de Tony Parker de réagir au cas Embiid. Dans un entretien avec l’Équipe, Tony avoue être clairement d’accord avec ses anciens coéquipiers Edwin Jackson et Evan Fournier !

« Je suis d’accord avec Evan et Edwin. Dans les fédérations, on travaille dur pour faire travailler les jeunes par exemple et je trouve que ça manque un peu d’authenticité quand tu fais des trucs comme ça. Je ne suis pas très fan de voir la Slovénie ou la Croatie avec des Américains. En Équipe nationale, il faudrait jouer avec les joueurs du pays, qui ont grandi là-bas. »

Comme Evan Fournier, Tony Parker évoque aussi la notion de respect pour Rudy Gobert mais rappelle qu’il n’a évidemment rien contre Joel Embiid !

« C’est juste une question de principe ! Parce qu’après, Joel Embiid, c’est un bon gars, je n’ai entendu que des bons trucs sur lui. Et ce qu’il a accompli en peu de temps, c’est incroyable. »

L’ancien patron des Bleus comprend aussi évidemment le choix de la Fédération Française de BasketBall !

« La FFBB part du principe que si tout le monde le fait (naturaliser des joueurs, ndlr), autant le faire. Je comprends cette démarche ! »

18 Janvier 2018 : Coéquipier de Tony chez les Spurs, Joffrey Lauvergne a lui aussi profité de la venue de l’Équipe pour s’exprimer rapidement !

« À partir du moment où des nations « trichent » avec ça, pourquoi d’autres ne le feraient pas ? »

« Est-ce que ça peut aider l’Équipe de France ? Oui. Est-ce que c’est bien normal ? Non ! »

 

Le feuilleton Embiid est loin d’être fini et on risque d’en savoir encore un peu plus dans les jours à venir mais le joueur Camerounais semble pour le moment être loin d’être le bienvenu en Équipe de France !

A propos de l'auteur

Dunkeur fou chez les Spurs au côté de Tony Parker dans ses rêves, rédacteur pour @ParlonsBasket et gérant de @BballFrenchies dans sa vraie vie.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.