Les anciens joueurs NBA qui tournent ou finissent mal sont nombreux. Et il se pourrait bien que Glen Davis soit un de ces joueurs.

On a appris samedi que Glen Davis, champion NBA en 2008 avec Boston, avait été arrêté début février avec 120 grammes de marijuana en sa possession et une valise avec pas moins de 92 000$ en cash.  Le tout étant caché dans la chambre d’hôtel de Davis, le lieutenant William Reiber affirme au micro de WMAR-TV que « c’est quelque chose d’habituelle chez quelqu’un qui est impliqué dans la vente et la distribution de drogue« .

Face à ces accusations, l’ancien joueur des Celtics décide de répondre sur Instagram pour clamer son innocence. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que tout cela est assez maladroit… Devant cette erreur de communication, Davis a tenté de supprimer la vidéo, mais sur internet rien ne disparait jamais.

« Ne croyez pas toutes ces m*rdes sur internet. J’aurais ma date de jugement. Ils sont juste fous parce qu’un noir a de l’argent. Ils essayent de garder un home noir au plus bas… […] Mon argent est légal. Beaucoup de tirs… Beaucoup beaucoup de tir »

Si le discours peut s’entendre, la mise en scène est catastrophique. Quand on est accusé de trafic de drogue, poser avec une malette pleine de cash dans un jet privé n’est pas le plus intelligent. En tout cas, heureux de voir que « Big Baby » honore son surnom en s’enfilant une grosse boite de poulet de chez Popeyes…

Côté justice, Glen Davis devrait être jugé début avril.