NBA – La pornstar Lisa Ann se confie sur ses relations avec « des centaines » de joueurs

0

Célèbre icône du X, Lisa Ann ne se cache pas de sa passion pour les sportifs, et notamment les joueurs NBA. Au micro de GQ, elle se fendait ainsi il y a quelques temps de déclarations libérées et intéressantes quant au fonctionnement dans le milieu du sport.

Publicité

Beaucoup d’entre vous connaissent probablement Lisa Ann. Pour les menteurs, présentation rapide : il s’agit d’une des actrices pornos les plus célèbres de l’histoire… et, c’est moins connu, une grande fan des sportifs pour sa vie intime. Elle ne s’en cache pas, en plus de 20 ans dans le business, elle a eu des relations avec « des centaines de joueurs ». NFL, MLB… mais surtout NBA :

Je passe plus de temps avec les joueurs NBA qu’avec les autres. La saison est plus longue, donc ils sont sur la route plus longtemps.

C’est un secret de polichinelle, en NBA, une très grande majorité de joueurs flirte en déplacement : pornstars, escort girls, groupies… Le choix est colossal, surtout à l’ère des réseaux sociaux. Pour Lisa Ann, il s’agit parfois même d’un jeu :

Je fais ça pour m’amuser. J’aime le sexe. Je ne m’attache pas à eux, et je ne m’approche pas de ceux qui sont mariés ou ont une femme dans leur vie, car ça attire des problèmes. Je reste proche de certains pendant des années, mais si c’est un one-shot, c’est un one-shot. Parfois, c’est juste une « checklist sexuelle » que j’ai en tête. Je regarde la draft NBA et je me dis « Ok, je veux être avec les 3 top picks de la Draft cette année ». Je fais ça pour m’amuser.

La célèbre actrice note par ailleurs qu’elle n’a jamais eu de problèmes avec des sportifs :

Ils ont plus à perdre que moi. Et ils savent qu’ils ne peuvent pas avoir des sentiments pour moi car je suis une pornstar, et ils ne pourront jamais s’afficher en public à mes côtés.

Evidemment très ouverte sur sa vie privée, Lisa Ann reconnaît qu’elle aime particulièrement les jeunes joueurs, de « magnifiques spécimens encore naïfs, sans trop d’égo ». Et si vous vous demandez à quoi une soirée avec elle ressemble, elle vous explique :

Généralement, les jeunes peuvent faire plusieurs fois. La première est rapide parce qu’ils sont super excités, donc je préfère qu’on s’en débarrasse vite. Ensuite on traîne un peu, on discute, on joue aux jeux vidéos, et ça recommence. A ce stade-là c’est comme un sport pour tous les 2, vraiment.

Lire aussi | « La NBA ? C’est 50% de sexe, et 50% d’argent »

Pas folle, l’actrice ne laisse jamais miroiter une perspective de relation long terme ou sérieuse… mais elle avoue ne pas être contre les avantages. Un joueur peut lui avoir un billet pour le match ? Parfait, elle prend. Celle qui reconnait avoir eu des aventures avec plusieurs Knicks ne donne que très rarement de noms, même si elle n’a pas hésité à name-dropper Kevin Durant, sans que l’on sache si c’est allé plus loin ou non :

Je n’ai jamais eu de problèmes légaux, de joueurs qui me font signer des papiers de confidentialité etc, ce qui arrive très souvent à beaucoup de filles, car je vis dans un monde différent. Je suis une des rares. En ce moment, je parle probablement à une centaine de sportifs par messages privés, SMS ou mails. Sur ces 100, je vais peut-être en rencontrer seulement 25. Mais je reste engagée car je suis une fan. Le truc cool dans le fait d’être Lisa Ann, c’est que dès que je follow un sportif, il me follow en retour et me donne vite son numéro car il ne veut pas être vu en train de me suivre. Il y a quelques années, Kevin Durant me followait et je n’étais même pas au courant. Dès que ça s’est su, il m’a unfollow.

Publicité

Grande spécialiste de ces relations sans grand lendemain avec des sportifs, Lisa Ann s’impose plusieurs limites. Celle de ne pas fricoter avec des hommes déjà pris, donc, une fierté pour elle, mais aussi ne jamais être impliquée en même temps avec plusieurs joueurs de la même équipe :

Jamais avec des joueurs d’une même équipe au même moment. Je ne veux pas être dans les discussions de la locker room. Parfois, il y a des trades qui arrivent où d’un coup 3 gars se retrouvent dans la même équipe. A ce moment-là, je prends du recul et j’en reste aux SMS pendant quelques temps. Une fois, j’étais à Toronto pour rencontrer un joueur pour la première fois. Les Raptors jouaient contre le Magic, et il y avait 3 joueurs d’Orlando avec qui j’avais eu quelque chose – un d’avant, et 2 qui venaient d’arriver via trade. A un moment, je vais vers le milieu de terrain pour parler à l’un, et il y a les 3 autres derrière lui. Ils m’ont tous contacté ce soir-là, mais je leur ai appris que les femmes peuvent être des joueuses aussi.

Il y a quelques années, Lisa Ann avait expliqué qu’elle avait beaucoup aidé mentalement Paul George après sa grave blessure, en gardant le contact avec lui et en lui prodiguant plusieurs conseils. Lors du retour aux affaires de PG, l’actrice X était d’ailleurs bien présente :

Aucun autre moyen de dire « welcome back » à PG qu’en personne… 🏀🏀🏀

Nul ne sait si Lisa a été uniquement coach mental pour George où si les choses sont allées un peu plus loin – mais après lecture de cet article, on a une petite idée sur la question…

Lisa Ann et les joueurs NBA, c’est l’histoire de deux mondes qui s’attirent mutuellement et qui en profitent, tout simplement. Pour autant, la manière d’évoquer le sujet avec autant d’aisance peut surprendre…

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.