Faute technique des Bulls, et c’est notre français Tony Parker qui se charge des lancers-francs.

Malheureusement, ce n’était pas son meilleur soir. On se rassurera en disant que ça arrive même aux meilleurs.