Le meneur américain Trey Lewis (1m88, 25 ans) débarque à Bourg-en-Bresse, juste avant la date limite des recrutements (28 février).

Sorti de la fac de Louisville, Trey Lewis rejoint l’Europe et le club de Medi Bayreuth pour la saison 2016-2017. Il se fait très rapidement remarqué au sein du championnat allemand (15.3 points, 2.6 rebonds, 2.1 passes décisives, 46.7% aux tirs dont 44.7% à 3 pts) et suscite alors l’attention de nombreux clubs. Cet été, il décide alors de s’engager avec l’équipe d’Ulm et confirme tout son talent en ce début de saison (11.6 points, 1.8 rebonds, 2 passes décisives en première division allemande). Le natif d’Ohio devient un joueur référencé également à l’échelle européenne (12.9 points, 1.4 rebonds, 3.4 passes décisives en Eurocup). Joueur vif, athlétique et spectaculaire, il est capable de jouer sur les postes 1 et 2.

Après l’élimination de son équipe en Eurocup, Trey Lewis se fixe de nouveaux objectifs et rejoint le projet de Bourg-en-Bresse. Le promu réalise une très belle saison (5ème avec 12 victoires pour 8 défaites) et espère bien décrocher son ticket pour les playoffs. Il met toutes les chances de son côté avec cette signature de choix qui devrait très vite faire le bonheur de l’Ekinox.

Le club bressan compte désormais cinq joueurs américains dans son effectif (Garett Sim, Zachery Peacock, Chase Simon, Lance Jeter et donc Trey Lewis). Savo Vucevic va donc devoir laisser l’un deux sur le banc de touche à chaque match. Le meneur Lance Jeter est réellement menacé avec la venue d’un joueur à son poste. De plus, il est peu convaincant depuis le début de saison (7.1 points, 3.3 passes décisives, 2.4 rebonds pour 9,4 d’évaluation) et semble sortir peu à peu des plans de la JL Bourg.

 

 

 

A propos de l'auteur

Rédacteur sur le domaine France/Europe. Joueur, arbitre et grand passionné de Basket.