LeBron James est le patron de ces Lakers. Personne n’en doutait trop, mais le King n’a pas manqué de le rappeler pour clôturer l’entrainement des Lakers hier. Et tant pis pour sa victime, Kyle Kuzma.

Le moral est au beau fixe du côté de Los Angeles, où agic Johnson voit une équipe transformée par rapport à la saison passée : plus compétitive, plus assidue, plus motivée… Une escouade dans laquelle Rajon Rondo demande volontairement au coach d’être dans l’équipe opposée à LeBron lors des entrainements afin de pouvoir faire travailler la second unit. Bref, une équipe qui se prépare à débuter la saison avec l’objectif à peine voilé de se mêler clairement à la lutte au titre.

Le King, lui, continue de faire comprendre à ses nouveaux coéquipiers de quel bois il se chauffe. La preuve avec cette anecdote racontée par le journaliste ESPN Mike Trudell, qui assistait à l’entrainement.

Peut-être que c’est tombé sur Kyle Kuzma par hasard, ou peut-être (qui sait !) que LeBron en voulait toujours gentiment au jeune joueur après son troll de la dernière fois. Quoiqu’il en soit, sur la possession décisive du match d’entrainement, le Chosen One, défendu par Kuzma, a tout simplement annoncé ce qu’il allait faire, à savoir s’avancer jusqu’à son spot et lui mettre un trois-points sur la tête. Vous devinez la suite : il l’a fait. Après le match, quand Magic a demandé à Kuzma pourquoi il avait sauté sur la feinte de LeBron, Kuz n’a pu que hausser les épaules. 

Une bonne leçon pour Kuzma, et un jour de routine de plus pour LeBron James. Les Lakers continuent en tous cas de travailler de manière harmonieuse. Si ça dure, ils seront évidemment à surveiller de très près.

À lire également : Magic Johnson fait le point sur ses joueurs

A propos de l'auteur

Rédacteur en chef Parlons Basket & Parlons NBA. Chez RMC de temps à autres. Le sang-froid de Larry Bird, le mental d'Olivier Giroud.