NBA – La punchline de génie de Michael Jordan à son « stoppeur » auto-proclamé

Les joueurs NBA Michael Jordan et Bryon Russell lors d’un match entre les Chicago Bulls et le Utah Jazz
Brian Bahr

Beaucoup de joueurs affirmaient pouvoir défendre efficacement sur Michael Jordan, mais aucun n’avait autant basé sa réputation sur cette proclamation que Bryon Russell. Vous imaginez bien que MJ avait pris le temps de mettre sur pied un trash-talking légendaire avant de le retrouver comme coéquipier aux Wizards.

Publicité

L’antagonisme entre Michael Jordan et Bryon Russell remonte à la saison 1993-94. His Airness profite pleinement de sa première retraite en peaufinant ses skills de joueur de baseball, tandis que Russell dispute son année rookie avec Utah. A priori, tous les signaux laissaient entendre que leurs routes n’avaient aucune chance de se croiser cette année-là.

Jordan décide cependant de venir rendre une petite visite à ses coéquipiers des Bulls en janvier, alors que ces derniers reçoivent le Jazz. C’est également l’occasion pour le triple champion en titre de prendre des nouvelles de John Stockton et Karl Malone, deux de ses grands amis de la DreamTeam ’92.

Publicité

À cette occasion, Bryon Russell surprend tout son monde en venant s’adresser directement à Jordan. Il lui demande ainsi pourquoi avoir pris sa retraite si tôt, et regrette de ne pas pouvoir l’affronter car il l’aurait muselé. Le jeune homme a alors 22 ans, et vient d’entrer à tout jamais dans la liste noire du numéro 23.

Comme vous le savez, ce dernier fait son retour en NBA durant la saison suivante. Il doit néanmoins attendre l’exercice 1995-96 pour retrouver Russell, et l’affrontera au total 18 fois jusqu’à son second retrait des parquets, en 1998. Le temps pour lui de compiler 2 game-winners en Finales NBA sur sa tête, et de tourner à 33.4 points face à lui.

Publicité

Le moment le plus mémorable de ce duel reste évidemment le fameux « The Last Shot », inscrit par MJ après un un-contre-un rondement mené contre Russell. Là encore, leurs chemins ne semblent plus destinés à se rejoindre après cet épisode, jusqu’à ce que l’ailier du Jazz signe en tant que free agent aux Wizards durant l’été 2002.



À l’époque, c’est bien Mike qui fait la loi dans la franchise de la capitale malgré ses 39 ans. De son côté, Russell n’en démord pas, et veut toujours prouver qu’il est capable de stopper Jordan. Il insiste dès lors pour défendre sur lui durant les séances d’entrainement. Leur coéquipier Brendan Haywood se remémore pour Inside Buzz :

Publicité

Bryon essayait constamment de défier MJ à l’entrainement. Mais MJ était tellement meilleur que lui. C’en est arrivé à un point où c’était devenu gênant. Après un entrainement où il a inscrit le tir de la gagne sur Russell, Jordan a dit : « Mec, arrête d’essayer de défendre sur moi. T’es pas connu sous le pseudo « Le highlight humain » grâce à tes highlights, mais parce que t’es toujours dans les miens ! »

Man down. Et histoire de vous laisser sur une démonstration de ces propos moins connue que le Last Shot de Jordan, on vous propose sa sortie à 44 points sur le parquet du Jazz en novembre 1996.

Publicité

Il ne fallait pas chauffer Michael Jordan, même lorsqu’il approchait de la quarantaine sous le maillot des Wizards. Bryon Russell n’a jamais retenu la leçon, et l’a salement payé devant tous ses coéquipiers de D.C.

Déclarations Michael Jordan NBA 24/24

Les dernières actualités