NBA – Trade à venir pour Warriors et Mavericks ?

La superstar NBA des Golden State Warriors, Stephen Curry, s'est exprimée sans filtre sur son futur adversaire des Dallas Mavericks, Luka Doncic
Rawel Visual

Après la révélation d’un premier trade entre franchises de l’Ouest il y a quelques jours, les équipes rivales de la conférence s’activent elles aussi pour boucler des échanges. Les Mavericks et les Warriors pourraient notamment faire affaires d’ici la Draft !

Publicité

Malgré un parcours différent ces dernières années, et une composition d’effectif elle aussi disparate, leurs objectifs s’avèrent, eux, similaires. Mavericks comme Warriors souhaitent accéder immédiatement au titre, et se sont d’ailleurs livrés à une belle bataille il y a quelques semaines pour y parvenir. Bataille remportée par Golden State, désormais plus qu’à une victoire du trophée Larry O’Brien.

Même en cas de nouveau sacre des Dubs dans les jours à venir, les plans des deux franchises devraient logiquement se rapprocher durant l’intersaison. Chaque front office cherchera ainsi à monter le roster le plus compétitif possible, de manière à offrir à leurs stars une bague l’an prochain. Ce mimétisme pourrait d’ailleurs débuter dès à présent, à l’approche de la Draft.

Publicité

Les plans des Mavs et des Warriors pour la Draft dévoilés

Compte tenu de leur classement élevé à l’issue de la saison régulière, Dallas et Golden State ne disposeront pas de picks haut placés le 23 juin prochain. Dans le même temps, leur projet axé sur le court terme ne devrait pas les pousser à porter trop d’attention à la grande cérémonie. D’ailleurs, selon Jake Fischer de Bleacher Report, les deux équipes chercheraient tout simplement à se débarrasser de leurs choix du 1er tour !



Les Dallas Mavericks, qui possèdent le 26ème pick, et les Golden State Warriors, qui possèdent le 28ème pick, souhaitent monter des deals pour leurs choix de fin de premier tour, rapportent des sources à B/R. Dallas et Golden State possèdent des effectifs coûteux qui incluent des joueurs tels que (Jalen) Brunson, Jordan Poole et Andrew Wiggins, qui devraient bientôt recevoir de gros chèques.

Publicité

Plus qu’un manque d’intérêt pour les prospects en route pour la ligue, Warriors et Mavs doivent en effet faire des économies partout où ils le peuvent. Les Texans devront conserver leur argent pour prolonger Brunson, tandis que les Californiens pourraient également offrir des extensions XXL à Wiggins, Poole, ou même Kevon Looney. Dès lors, autant se passer du salaire d’un 1st-round pick.

Pour s’en débarrasser, une autre méthode pourrait cependant être employée comme le rappelle Fischer, à savoir celle du draft-and-stash. Celle-ci consiste à sélectionner un joueur, le plus souvent étranger, et à l’envoyer à l’international tout en conservant ses droits. Les jeunes talents peuvent alors se développer loin de la NBA, et permettre à leur franchise de réduire ses dépenses !

Publicité

D’ores et déjà au-dessus du seuil de la luxury tax pour la saison prochaine, les Mavericks et les Warriors pourraient se priver d’une sélection à la prochaine Draft pour baisser leurs coûts. Ne leur reste plus qu’à trouver des équipes intéressées par leurs picks !

En direct : toute l'actu NBA