Publicité

NCAA – [Elite Eight] : Florida, Wisconsin, UConn et Kentucky au Final Four 2014 !

L’Elite Eight a délivré ses quatre sésames pour le Final Four 2014 qui aura lieu à Arlington au Texas, les 6 et 8 avril prochain.

SOUTH REGION

florida champ ncaa parlons basket

(1) Florida 62 – 52 Dayton (11)

L’aventure du petit poucet, Dayton s’arrête au Elite 8. Cette fois-ci les Flyers n’auront pas su trouver la clé face à la meilleure équipe du pays, Florida. Les hommes d’Archie Miller ont vécu pendant une bonne partie de la première mi-temps sans inquiéter forcément Florida. Le champion de la saison régulière SEC a porté le coup de grâce avant la mi-temps en infligeant un 14-1 aux Flyers sous l’impulsion de Patric Young (12 points) et Michael Frazier II (10 points). Un coup fatal dont Dayton ne se relèvera pas, avec en prime un panier à trois points au buzzer d’un Scottie Wilbekin (23 points) intenable. 38-24 à la pause pour les Gators.

Le second acte n’est qu’une formalité pour Florida, Wilbekin maintient Dayton à distance, bien que Dyshawn Pierre (18 points) et Devin Oliver (12 points) tentent d’entretenir l’espoir d’un nouvel exploit. Mais le manque d’adresse en attaque des Flyers et le match raté de Jordan Sibert (0 point), pourtant très bon depuis le début du tournoi, scellent l’issue de la rencontre. Dayton restera la belle histoire de cette March Madness 2014, avec son parcours incroyable en battant successivement Ohio State, Syracuse puis Stanford. Le tricolore Will Yeguete fait encore le travail de l’ombre avec 4 points, 7 rebonds, 2 passes et 1 contre et se donne le droit de marcher dans les pas de Joakim Noah, dernier français à avoir disputé et gagné le Final Four, c’était en 2007 pour le doublé des Gators.

Florida enchaine une trentième victoire consécutive, avant d’affronter soit la solide équipe de Michigan State ou la redoutable équipe de UConn, lors de la demi-finale du Final Four. UConn qui est la dernière équipe en date à avoir battu les Gators cette saison. Il y aura de la revanche dans l’air…

 

La box-score :
box florida dayton

Les highlights :
[youtube]https://www.youtube.com/watch?v=LwLvmtoUVYY[/youtube]

 

 

 

WEST REGION

wisconsin parlons basket

(2) Wisconsin 64 – 63 Arizona (1)

Le fil d’un match tient souvent à un détail, pour Arizona ça sera cette décision arbitrale, alors que le sort du match allait se jouer dans les mains de Nick Johnson, les arbitres appellent une faute offensive extrêmement sévère contre lui. Une décision plus que litigieuse qui marquera cette March Madness 2014 et qui laissera surement des traces aux Wildcats qui échouent une nouvelle fois aux portes de Final Four.

Wisconcin est loin d’avoir démérité sa victoire, les Badgers se sont appuyés une nouvelle fois sur un collectif solide et armé pour faire douter le champion en saison de la conférence Pac-12. Les Wildcats ont bien débuté le match grâce à une défense hermétique, mais les Badgers sont tout de même restés dans le match n’accusant à la pause qu’un retard de trois points, 28-25 pour Arizona à la mi-temps.

En deuxième période, les deux équipes se sont livrées à un véritable combat de boxe. Chacune des deux équipes ne parvenant pas à prendre l’avantage sur l’autre. Frank Kaminsky est sur une autre planète, avec son double double : 28 points et 11 rebonds. Côté Arizona, Aaron Gordon n’est pas loin d’en compiler un aussi avec 8 points et 18 rebonds. La fin de match voit Traevon Jackson (10 points et 5 passes), le fils de l’ancien jouer de Dallas Jim Jackson, rater le dernier tir pour la victoire, les deux équipes se retrouvent dos à dos pour une prolongation. L’homme providentiel de Wisconsin s’appelle Kaminsky, il inscrit 6 points consécutifs pour permettre aux siens de s’échapper. Arizona arrive à recoller, Nick Johnson (16 points) a le dernier ballon en main, la suite vous la connaissez. Wisconsin récupère la balle mais la perd aussitôt, Arizona aura une dernière chance, que Nick Johnson gâche en mettant trop de temps pour déclencher son tir avant la sirène.

Wisconsin valide son billet pour le dernier carré universitaire qu’il n’avait plus connu depuis l’an 2000. Un billet qui vient récompenser le programme universitaire de la fac, qui travaille sur la durée avec un effectif construit pour terminer son cursus universitaire. Les hommes de Bo Ryan affronteront Kentucky pour une place en finale du Final 4, deux équipes et deux visions du basket universitaires totalement opposées.

 

La box-score :
box wisconsin arizona

Les highlights :
[youtube]https://www.youtube.com/watch?v=l7XDNwI26es[/youtube]

 

 

 

EAST REGION

uconn parlons basket

(7) UConn 60 – 54 Michigan State (4)

Un an après avoir été disqualifié de la March Madness à cause de résultats académiques jugés insuffisant par les instances de la NCAA, UConn accède au Final Four au détriment de Michigan State. Les hommes de Kevin Ollie ont démarré la rencontre sur les chapeaux de roue en infligeant un sévère 12-2 lors des huit premières minutes. La défense des Huskies est appliquée, Adreian Payne est clairement ciblé, on pense alors que la partie va être à sens unique. Puis c’est le trou noir pour UConn et les Spartans en profitent pour revenir dans la partie et même passer devant. Les hommes de Tom Izzo retrouvent son jeu de transition et Gary Harris (22 points) fait tomber la pluie, Adreian Payne (13 points et 9 rebonds) arrive à trouver des solutions dans la peinture. Michigan State vire en tête à la pause (25-21).

Lors des cinq premières minutes de la deuxième mi-temps, les Spartans continuent ce qu’ils venaient d’entreprendre en fin de première période, faisant grimper l’écart jusqu’à 9 point. Dans un Madison Square Garden acquis à UConn et théâtre des exploits de Kemba Walker il y a quelques années, les Huskies vont commencer une remontée fantastique, marchant dans les pas d’un Shabazz Napier (25 points, 6 rebonds, 4 passes décisives) injouable. Le meneur senior va prendre le contrôle du match avec l’aide de ses lieutenants habituels, DeAndre Daniels (12 points, 8 rebonds) et Ryan Boatright (11 points, 4 interceptions). À 53-51 pour UConn et moins d’une minute à jouer, Napier détient la balle du K.O. et c’est sur une tentative à trois points, que le meneur va provoquer la faute de Keith Appling. Le joueur de Michigan State sait que la victoire leur échappera, Shabazz Napier ne tremble pas sur la ligne et donne une avance de 5 points. Les Spartans négocient mal la possession, et Phillip Nolan tue les derniers espoirs de MSU sur un dunk en contre attaque qui fait explosé le Madison Square Garden !

Kevin Ollie et ses hommes obtiennent le droit de retourner au Final Four après le titre de 2011. Le coach, ancien NBAer, réussit le pari qu’il s’était fixé et n’a rien à envier au légendaire coach de UConn, Jim Calhoun, qu’il a remplacé il y a deux ans. Lors du tournoi final, les Huskies retrouveront Florida, invaincu depuis 30 matchs et la dernière défaite des Gators remontent au 2 décembre dernier face à… UConn et un tir au buzzer assassin de Shabazz Napier.

 

La box-score :
box uconn msu

Les highlights :
[youtube]https://www.youtube.com/watch?v=vr5bH1LTRQY[/youtube]

Le festival de Shabazz Napier :
[youtube]https://www.youtube.com/watch?v=btyafKw_3Ao[/youtube]

 

 

 

MIDWEST REGION

kentucky parlons basket

(8) Kentucky 75 – 72 Michigan (2)

Donné grand favori au tout début de la saison régulière avec son escouade de freshmen, des résultats décevants puis au fond du gouffre à l’entame de la Championship Week, Kentucky était la plus grosse déception de cette campagne 2013-2014. Le niveau de jeu affiché était loin des attentes espérées, John Calipari ne trouvait pas l’alchimie dans une équipe remplit de joueurs promis à la NBA. Mais l’euphorie de la March Madness a totalement changé le groupe de la nation bleue. Vainqueur tour à tour de : Wichita State, l’équipe invaincue cette saison. Louisville, le champion en titre et maintenant Michigan, le finaliste 2013 !  Avec des prestations de haut niveau à chaque match, Kentucky s’est forgé un parcours extraordinaire et John Calipari semble avoir trouvé la recette pour faire tourner la machine.

Michigan a pourtant démarré la rencontre de la meilleure des manières grâce à l’adresse de Glenn Robinson III, Caris LeVert et surtout de Nik Stauskas. Le canadien a survolé la première mi-temps avec 18 points marqués sur les 37 inscrits par son équipe. Kentucky arrive à revenir à hauteur des Wolverines avant la pause sous l’impulsion de James Young (13 points) et surtout d’un Marcus Lee venu de nul part. Le pivot freshman, injustement très peu utilisé cette saison, est sorti de la manche de Calipari pour palier l’absence de Willie Cauley-Stein blessé. Omniprésent au rebond offensif, Marcus Lee (10 points et 8 rebonds dont 7 offensifs !) a assommé la défense de Michigan à coup de claquettes dunks pour permettre aux Wildcats de recoller au score à la mi-temps (37-37).

Au retour des vestiaires, Julius Randle et Aaron Harrison prennent leurs responsabilités et permettent aux Wildcats de prendre les commandes de la rencontre. Glenn Robinson III ne peut contenir l’animal Randle dans la raquette qui sort encore un double double, le 25ème pour lui cette saison qui le place à la deuxième position des double-doubles pour un freshman, 16 points et 11 rebonds face aux Wolverines. Michigan arrive tout de même à rester dans le match grâce à son duo Nik Stauskas (24 points) et Glenn Robinson III (14 points) et la bonne défense de Caris LeVert.
Mais Aaron Harrison va tuer Michigan, avec 4 paniers primés inscrits dans les huit dernières minutes. À 72-72 partout et 10 secondes à jouer, c’est lui qui se retrouve avec la balle de match en main, avec un Caris LeVert sur son dos qui défend extrêmement bien. Aaron Harrison déclenche son tir à trois points à 4 secondes de la fin sur la tête du Wolverine, bingo ! 75-72, la dernière tentative de Stauskas du milieu de terrain échoue sur la planche, Kentucky décroche le dernier ticket pour le Final Four 2014 !

Kentucky affrontera les Badgers de Wisconsin, le choc des opposés. D’un côté la jeunesse et le talent des freshmen prêt pour la NBA, de l’autre l’expérience qui base son programme universitaire sur les quatre années du cursus avec un jeu collectif aboutit.

La box-score :
box kentucky michigan

Les highlights de Julius Randle et Aaron Harrison :
[youtube]https://www.youtube.com/watch?v=ALdrLIakPzw[/youtube]

NBA 24/24 NCAA

Feed NBA 24/24